Ceux qui sont restés de Charles Revue : On aurait bien aimé mais …

Ceux qui sont restés de Charles Revue : On aurait bien aimé mais …Ceux qui sont restés par Charles REVUE
Publié par Librinova le 25 mars 2016
Genre: Policier
Pages: 347
Format: Ebook
Lu par : Ciena
three-stars
Amazon

Ça vous dirait de ruiner votre carrière et votre couple en un seul jour ? De devoir retourner vivre dans votre maison d’enfance abandonnée ? Moi non plus. Pourtant me voilà contraint à ce retour à la case départ. Je retrouve des visages familiers, mais la petite ville qui m’a vu grandir a bien changé. Et les souvenirs d’enfance qui remontent ne sont pas tous agréables, surtout celui de l’enlèvement jamais élucidé de mon meilleur copain. Alors quand de curieux incidents laissent penser que le ravisseur est de retour, je vais devoir mettre en risque ma santé mentale pour affronter mes vieux démons et chercher la vérité.

Lorsqu’on m’a proposé de lire ce livre on m’a prévenu : c’est un polar.

Ok. J’ouvre le livre et je ris de bon coeur pendant les dix premières pages. Un polar c’est sûr ? Je ne crois pas. En tout cas ce n’est qu’à partir de la 30eme page environ qu’on commence tout juste à sentir venir l’intrigue, et encore.

Charles Revue a une plume formidable. Son écriture légère et pleine d’humour fait qu’on se sent tout de suite à l’aise avec le personnage qu’on comprend parfaitement. Son enfance nous rappelle la notre avec ses joies et ses peines. Il mêle admirablement le ton du roman avec celui de l’humour. Un humour toujours dans l’élégance même dans les moments les plus croustillants.

Mais voilà, entre les phrases de son texte plein de poésie se cache l’horrible secret de la disparition de ce petit Felix et le retour probable de son ravisseur et le souci c’est que ça ne passe pas du tout.

En fait le problème c’est qu’à force de mélanger les genres on finit par se sentir perdu et, pour être honnête, on n’a pas vraiment envie de savoir ce qui est arrivé au petit Felix, du moins pas de cette façon. Le ton ne changeant pas lors des moments “à suspense” on a la sensation que le narrateur devient cynique et on est mal à l’aise.

En tout cas en ce qui me concerne je me suis plusieurs fois surprise à me dire “bon on s’en fout de Felix, qu’est-ce qui va arriver à Bastien maintenant ?”

En fait Charles Revue est surtout doué pour la satyre sociale et il décrit avec beaucoup de justesse les différents personnages, même si on a tendance à s’y perdre quelquefois.

On aurait préféré que l’auteur reste dans le genre roman qui lui va si bien.

L’image de couverture est assez logique pour un roman mais, encore une fois, personne ne se douterais que c’est un polar en la regardant.

C’est au final un livre agréable à lire grâce à la plume de l’auteur. Ca aurait pu être un très bon roman mais c’est définitivement un polar très moyen.

Je mets donc une étoile sans hésiter pour l’originalité de l’histoire

Je mets une étoile pour l’écriture très fine de l’auteur et une étoile pour les personnages.

Leave a Reply