Quatorze mois de Carine Russo : une attente monstrueuse

Quatorze mois de Carine Russo : une attente monstrueuseQuatorze mois par Carine Russo
Publié par La renaissance du livre le 17 août 2016
Genre: Litterature française, Litterature francophone
Pages: 246
Format: Ebook
Lu par : Laetitia
four-stars
Amazon

Julie et Mélissa ont été enlevées le 24 juin 1995. Ce n'est que quatorze mois plus tard, le 17 août 1996, que les corps sans vie des petites filles seront retrouvés. Un épisode qui fera date dans les annales judiciaires belges. Une date qui est gravée dans toutes les mémoires. Dans cet ouvrage, pour la première fois et sur un ton très juste, Carine Russo, la maman de Mélissa, s'exprime longuement sur son ressenti, ses émotions, son combat durant ces quatorze mois et sa détermination sans faille à retrouver les fillettes. Un récit bouleversant, profond, sans langue de bois.

Quatorze mois.
Titre qui a éveillé ma curiosité… 14 mois de quoi ? lecture du résumé… Ok on s’engage dans tout sauf une lecture légère… Aborder cette ” affaire” quel vilain terme, plutôt ce tremblement de terre qui a forcé à ouvrir les yeux sur le pire dont l’être humain est capable

..il n’y a pas que le bourreau qui est capable du pire…Carine Russo partage les écrits qu’elle couchait sur carnets,écrits adressés au jour le jour à sa fille disparue, pour tenir, se souvenir, évacuer, espérer, survivre…mais elle revient aussi sur l’aspect juridique, la “procédure” pendant ces quatorze mois….Des parents cherchent leur enfant et ne vivent plus que pour cela… Face à des autorités,une machine juridique qui cherche un/des coupables…Un cadre à respecter, des procédures… Deux mondes parallèles… La rage, la douleur, l’angoisse, l’incompréhension, face à la loi, les techniques d’enquêtes, le système judiciaires ses failles ses manquements… On ne sombre pas dans le pathos.. Carine Russo ne cherche pas l’empathie, ou la reconnaissance de mère courage…. son livre n’est pas une longue plainte… la réalité nous saute en plein visage … quelle considération? Quelles priorités pour les hauts placés, les autorités,appuyés par la presse…? la banalisation de l’innommable,de l’indicible, de l’intolérable … des réponses/pratiques/décisions qui vont à l’encontre de tout bon sens, de toute logique , de tout ce qui pourrait encore paraître “juste” …Carine Russo nous parle forcément avec ses tripes comme seule une mère peut le faire …. mais aussi avec toute sa raison, sa perspicacité, sa capacité d’analyse, sa justesse dans les mots employés…
Etre maman rend a la fois tellement forte et si vulnérable… au fur et à mesure, bien que connaissant la terrible “issue” le dénouement , on espère autre chose, on se dit que non ce n’est pas possible …. On découvre les coulisses” de l’enquête quî ajoutent encore de la colère, du dégoût, de l’incompréhension,un sentiment de trahison … on se souvient aussî de la réaction, du soutien, de l’empathie de tout un peuple touché en plein cœur… on se souvient de Melissa, de son amie Julie… et on se souviendra encore…

Difficile de “noter” de dire j’ai aimé…car clairement j’aurais préféré que personne ne puisse jamais écrire un tel témoignage…que personne n’ai jamais à vivre de telles choses, que l’humanité ne puisse pas être si sombre.
Mais il en est ainsi et la montrer sous “toutes” les coutures pas seulement celle que les médias donnent à voir bridée par les autorités est important si on espère encore un tant soi peu faire évoluer les choses.

 

Leave a Reply