Jours sans faim de Lou Devig : un creux dans le coeur

Jours sans faim de Lou Devig : un creux dans le coeurJours sans faim par Lou Devig
Publié par J'ai lu le 5 janvier 2009
Genre: Autobiographie
Format: Ebook
Lu par : Mélanie
four-stars
Amazon

Présentation de l'éditeur
Laure, dix-neuf ans, est anorexique au dernier degré. Elle entre à l’hôpital au service de nutrition. Hospitalisée pendant trois mois, elle oscille entre angoisse et volonté de s’en sortir, pour finalement accepter de perdre le contrôle sur la seule chose de sa vie qu’elle maîtrise : son poids. Dans un style remarquable de sobriété, Delphine de Vigan dresse le portrait de ce combat pour la survie.

J’ai choisi ce livre, parce que sur la couverture il est précisé « journal d’une anorexie ».

Ayant une amie atteinte d’anorexie je n’ai jamais compris cette maladie qui, pour moi, (désolée si j’offense quelqu’un), n’est qu’un problème psychologique. J’ai toujours pensé qu’ils en faisaient un peu trop, le fait de ne plus savoir manger était à mon sens, un grand n’importe quoi.

J’attendais donc, de ce livre, beaucoup d’explications sur le mécanisme de la maladie, et sûrement de mieux comprendre ces gens qui frôlent la mort d’un peu trop près.

En commençant le premier chapitre, je constate que la narration se fait à la 3ème personne du singulier. Et ce, tout au long du roman… Je me demande alors pourquoi l’auteure a choisi d’écrire un roman en employant exclusivement la 3ème personne. Ça m’a donné l’impression que l’auteure voulait garder une distance avec le personnage principal de son livre.  Etait-ce de la pudeur, de la gêne, ou quelque chose d’un peu plus intime que çà ?

Alors, j’ai fait des recherches sur Lou Delvig. Je fais rarement des recherches sur les auteurs des livres que je lis, mais là, j’étais intriguée.

Il s’avère que Lou Delvig est un pseudonyme, et qu’en fait l’auteure s’appelle Delphine de Vigan. Cette romancière a déjà publié plusieurs romans sous son vrai nom, alors pourquoi elle écrit « jours sans faim » sous un pseudo ?

En grattant un peu plus, je découvre que ce roman est d’inspiration autobiographique… Et tout à coup, je comprends… Je comprends la distance qu’elle prend avec son personnage, les sensations qu’elle décrit si  bien, ce mal être qu’elle sait nous faire ressentir… Qui mieux qu’une ancienne anorexique pour nous parler de cette maladie ?

Après la lecture de cet ouvrage, je comprends enfin la dimension psychologique de la maladie. Mais je perçois aussi combien la maladie peut les anéantir, la détresse, et les appels au secours…

Le personnage principal (Laure) nous invite au cœur de ses 3 mois de combat. Entre moments de doute, d’espoir et de combines pour gagner cette guerre contre elle-même.

Cet ouvrage sera noté 4 étoiles pour ma part. Le personnage principal nous invite totalement dans sa vie, et nous fait découvrir ses souffrances sans fausse pudeur. Le fait que le roman soit écrit à la 3ème personne nous plonge totalement dans l’histoire. Comme si nous étions dans la pièce avec elle, et que nous racontions l’histoire pour elle. C’est un livre que je pourrais conseiller très aisément à mon entourage. La 5ème étoile n’est pas décernée car une fois encore je l’ai lu en version ebook.

One thought on “Jours sans faim de Lou Devig : un creux dans le coeur

  1. Pingback: NOEL COUP DE COEUR : PLEIN DE LIVRES A GAGNER | Les Nouvelles Plumes

Leave a Reply