L’enfer de church street de Jake Hinkson : Oh mon Dieu

L’enfer de church street de Jake Hinkson : Oh mon DieuL'enfer de Church Street par Jake Hinkson
Publié par Editions Gallmeister le 5 mars 2015
Genre: Policier
Pages: 236
Format: Ebook
Lu par : Audrey
four-stars
Amazon

Geoffrey Webb est en train de se faire braquer sur un parking. Et cette situation lui convient bien, il en redemanderait même. A son agresseur, il propose un marché : empocher les trois mille dollars qui se trouvent dans son portefeuille en échange de cinq heures de voiture jusqu'à Little Rock, en Arkansas. Webb a besoin de se confesser. Ce braquage et ce pistolet pointé sur lui, il les mérite. Et il est prêt à expliquer pourquoi.

Avec le titre, je m’attendais bien sûr à un livre qui parlerait de religion mais à mon grand étonnement, la religion et la foi sont bien ébranlées. L’auteur qui a grandi dans un milieu très religieux (père diacre et mère secrétaire d’église) nous offre sur un plateau sa vision critique des croyances religieuses.

La foi est très ébranlée par ce livre, donc si vous êtes très pieu, passez votre chemin…

Le livre se compose de deux parties. Avec la première partie, on entre tout de suite dans le vif du sujet. Un personnage parle de lui à la première personne et nous raconte l’histoire de son point de vue. Il braque un homme obèse sur un parking et le braqueur se retrouve dans une position délicate. Doit-il accepter l’étrange proposition de cet homme? Le braqueur devient donc la victime d’un homme apparemment inoffensif.

La deuxième partie nous raconte l’histoire de Geoffrey Webb (l’homme obèse) de son point de vue. Il va prendre le temps durant cinq heures de route en direction de Little Rock en Arkansas de raconter son histoire en détail à son agresseur. L’histoire d’un garçon à l’enfance difficile qui va se réfugier dans la religion. Son don d’orateur et sa connaissance de la bible vont lui faciliter les choses afin de manipuler les gens à sa guise. Il va se servir de la religion afin d’acquérir du pouvoir et corrompre celle qu’il désire, une adolescente mal dans sa peau et fille de pasteur.

Mais son masque d’être poli, courtois et naïf va finir par sauter pour révéler un personnage au côté très noir. Son revirement est violent et enchaîne des situations et des meurtres au côté un peu burlesques. Ce personnage qui se croit intelligent va se laisser embarquer dans une histoire qui va le mener à la folie. Les crimes s’enchaînent mais avec toujours cette impression que Webb n’est pas un mauvais bougre après tout. On en arriverait presque à plaindre ce pauvre Geoffrey.

J’ai adoré ce livre et l’ai dévoré. La tension est permanente. Jake Hinson manie de main de maître le polar avec une pointe d’humour noir. Ce roman est digne des plus grands auteurs américains de polar. Le fait d’avoir ajouté une bonne dose d’humour noir rend le personnage principal très attachant malgré le fait qu’il se transforme en tueur psychopathe.

Je recommande donc vivement la lecture de ce livre. Mais attention aux lecteurs croyants à une puissance supérieure qui régiraient nos vies, vos convictions pourraient être très bousculées.

Leave a Reply