Alfie le chat du bonheur de Rachel Wells : on a tous besoin d’un chat dans la vie

Alfie le chat du bonheur de Rachel Wells : on a tous besoin d’un chat dans la vieAlfie le chat du bonheur par Rachel Wells
Publié par City editions le 17 juin 2015
Genre: Humour
Pages: 228
Format: Ebook
Lu par : Bunnydroit
four-stars
Amazon

Alfie est un chat errant. Sans foyer depuis que son ancienne maîtresse est décédée, il erre de rue en rue jusqu’au moment où il arrive dans Edgar Road. Là, Alfie sait immédiatement qu'il a trouvé son nouveau quartier. Mais les habitants ne sont pas franchement d'accord : la dernière chose dont ils ont besoin c’est d’un chat qui passe de maison en maison ! Alfie est donc régulièrement chassé. Jusqu’au jour où plusieurs familles acceptent de le nourrir et de l’héberger à tour de rôle. Et quand l’adversité frappe, tous réalisent à quel point ils ont besoin du petit félin… Alfie ? Un chat qui apporte de l’espoir, de la sagesse et qui rend la vie plus douce. Les aventures d’un chat errant qui change la vie de tout un quartier.

A lire absolument. C’est le genre de livre qui vous réconcilie avec la vie. Alfie, perd sa maîtresse. Se pose la question de garder ou non le chat. Question d’actualité s’il en est car au delà d’un chat c’est la question du changement qui est ici abordée et avec elle, l’envie humaine de s’accommoder de ce que l’on a pas soit même voulu et qui nous est imposé. Aux travers des yeux d’Alfie, nous revisitons un condensé des émotions humaines. De la colère à la peur, de la joie à la tristesse, ce livre se promène sur les cordes de nos sentiments en résumant l’ensemble possible d’une vie et de ses différentes situations.

Miroir de notre société, au travers de 4 familles, 4 parcours et, finalement, un même but, Alfie, empreint de bienveillance, reflète nos âmes lorsqu’elles décident d’être de bon conseil. Le dialogue décalé entre le sentiment félin et la perception humaine traduit aussi la complexité de nos propres sentiments que nous n’analysons pas toujours de façon cohérente et simple.

Ce livre aborde également la noirceur que certains êtres peuvent développer de façon juste sans trop s’y appesantir.

Entraînant et sans fausse pause, il se lit d’une traite. Bien enlevé, il se quitte difficilement. La traduction est très bien réalisée. Il n’est donc pas compliqué de rentrer dans l’écriture.

Je le recommande à la fois pour se distraire, mais également pour se vider la tête ou bien se réconcilier avec la vie. Une belle parenthèse spirituelle.  Attention pour les âmes très sensibles, le passage avant le dénouement final est un peu “dur”.

Je lui attribue 4 étoiles sans hésitation, le choix et l’amenée des personnages, la photo d’un chat bleu doux et pelucheux, le style fluide et entraînant, une histoire qui joue la corde sensible mais pas trop, juste ce qu’il faut pour être heureux et verser sa larme à la fin. J’ai adoré!

 

Leave a Reply