Serments mortels de Sam Carda : rocambolesque

Serments mortels de Sam Carda : rocambolesqueSecrets mortels par Sam Carda
Publié par Amazon Genre: Suspense
Pages: 524
Format: Ebook
Lu par : Ciena
one-star
Amazon

Présentation de l'éditeur
*** Cet ouvrage contient l’intégralité des trois saisons de Secrets Mortels ***

Parfois, un secret trop bien gardé peut coûter cher...

Qui oserait pénétrer dans le Domaine des Fontaines, prestigieuse résidence de la plus puissante et influente famille de Bordeaux ?

Enora Visconti, propriétaire des lieux depuis toujours, met un point d’honneur à sauver la réputation de sa famille et à garder son image de femme froide intacte.

Mais lorsque sa gouvernante, Amélie Beaufort, est retrouvée morte dans le jardin, tout bascule.
Accident ? Meurtre ?
La réputation des Visconti est ternie, leur nom est cité dans tous les journaux, la vente de leur illustre vin diminue.

Quentin Marina, jeune journaliste ambitieux, décide de mener l'enquête afin de dévoiler tous leurs secrets.
Mais tout ne se passe pas comme prévu. Un secret en cache souvent un autre.
La mort frappe à nouveau. Elle est encore plus cruelle, plus inattendue, plus spectaculaire !

Avez-vous eu la chance, comme moi, d’avoir eu une partie des “drames de Paris” de Ponson du Terrail en classe de français ?

Ce livre m’y a immédiatement fait pensé avec ses situations rocambolesques.

Oui mais la raison pour laquelle “les drames de Paris” a eu du succès c’est que chaque situation faisait l’objet d’un épisode et que les lecteurs devaient attendre la parution du journal du jour pour savoir la suite.

Sam Carda a de l’imagination et nous le montre. Tout bouge dans tous les sens et tout le temps mais, voilà, à force justement de tout faire bouger tout le temps, l’histoire qui aurait pu devenir passionnante devient fatigante, usante et l’auteur lui-même donne l’impression d’être dépassé.

En moins de 15 pages, les deux personnes qui devaient entrer “incognito” dans le château sont déjà démasquées et en moins de 50 il y a déjà trois morts différents. Pourtant le livre fait 524 pages.

Des gens qui se méfient les uns des autres se confient leurs doutes alors même qu’ils ne se connaissent  que depuis quelques minutes (page 38), et des gens découvrent des choses juste parce qu’ils étaient là…. comme ça….au moment où deux complices parlaient parce qu’ils se croyaient seuls, sans vérifier, ou parce que le majordome a oublié quelque chose chez le journaliste au moment où celui-ci échange un papier compromettant avec son complice alors que la logique voudrait qu’ils le fassent dehors pour éviter d’être vus.

Non ce n’est pas sérieux.

L’autre souci majeur est le ton. Il y a beaucoup de personnages dans ce livre or l’auteur oublie de leur donner à chacun un caractère propre, une façon de parler différente, une attitude qui permettrait de s’attacher à eux ou de les détester, de les reconnaître. Ca ne suffit pas de dire qu’une personne est mauvaise : tout doit montrer qu’elle l’est ou au moins le faire sentir au lecteur.

Qu’aurait-il fallu pour que cette histoire, au demeurant très originale, soit un succès ? De la lenteur. Prendre le temps de camper les personnages, de les décrire, de faire rentrer le lecteur dans leur univers. Introduire les intrigues une à une de façon plus diluée dans le temps de façon à surprendre.

Personnellement j’aurais carrément fait deux tomes et développé l’intrigue.

Je mets une étoile pour l’histoire. Cependant vu l’imagination de l’auteur, avec un peu plus de maîtrise, j’attends une bonne surprise pour le prochain livre.

 

 

One thought on “Serments mortels de Sam Carda : rocambolesque

  1. Pingback: Le dernier coup de coeur de l’année 2016 | Les Nouvelles Plumes

Leave a Reply