La musique des ténèbres d’Eric Bonny : vous avez dit paranormal ?

Ce livre pourrait ne pas être adapté à un jeune public compte tenu de l'usage de contenu à caractère sexuel, usage de drogue et d'alcool et/ou de violence.
La musique des ténèbres d’Eric Bonny : vous avez dit paranormal ?La musique des ténêbres par Eric Bony
Publié par City editions le 24 aout 2016
Genre: Thriller
Pages: 350
Format: Ebook
Lu par : Mélanie
four-stars
Amazon

Présentation de l'éditeur
Un scientifique se jette par la fenêtre de son appartement parisien. Sur son torse, on découvre des lettres gravées à l'encre sanglante, un message destiné à Thomas Cazan, le journaliste spécialisé dans les affaires étranges. Au même moment, un autre chercheur est retrouvé mort devant l'immeuble où habite sa fille Agnès. Ce vieil excentrique, mis au ban de la communauté scientifique, s'était toute sa vie passionné pour une ancienne partition de musique qui aurait le pouvoir de tuer... C'est le début d'une étrange aventure pour Thomas et Agnès qui décident de collaborer pour lever le voile sur les circonstances de ces morts tragiques et mystérieuses. Une enquête au cours de laquelle sociétés secrètes, multinationales et scientifiques sans scrupules n'hésiteront pas à faire couler le sang pour s'approprier le secret de la "musique des ténèbres"...
Biographie de l'auteur
Journaliste pendant une dizaine d'années, Eric Bony a travaillé pour la revue Mystère et l'émission L'odyssée de l'étrange. Après Le tombeau du diable, il signe avec La musique des ténèbres un deuxième thriller mettant en scène le journaliste Thomas Cazan.

J’ai choisi ce livre parce que la couverture annonçait  la couleur : thriller et ésotérisme. Tout ce que j’aime alors je pensais vraiment que j’allais l’adorer. Et je dois avouer que je n’ai pas été déçue.

Du mystère, des enquêtes, des énigmes, du paranormal et bien sûr de la séduction et de l’amour…. On file de rebondissement en rebondissement.

Et pourtant, en lisant le prologue c’était loin d’être gagné. En effet, les premières pages du livre situent l’intrigue en 1358. Mais ne prenez pas peur, c’est une façon de la mettre en place.

L’histoire se déroule en fait en 2015, et je dois avouer que le scénario est digne d’un super film policier.

Celui-ci est vraiment crédible, ce qui est rare dans un livre touchant à l’ésotérisme. On sent que l’auteur maitrise bien le sujet, il nous fait ressentir toute la passion qui l’anime sur ce sujet.

Le suspense nous tient en haleine chapitre après chapitre. L’auteur est vraiment très doué à ce niveau. On se retrouve au milieu d’histoire de sorcières, d’enfer, de savants fous, et le résultat est haletant.

Les scènes de tortures décrites dans le livre sont tellement détaillées qu’on pourrait voir défiler le film devant ses yeux. Donc oui, quelques scènes sont un peu « gores » mais au même titre qu’un film d’horreur, cela ne m’a pas dérangé.

Au final, l’auteur nous explique pourquoi avoir choisi ce sujet, et surtout on sait qu’il le maitrise. J’apprends également qu’Éric Bony était journaliste, et ça ne m’étonne pas. Ce monsieur a un talent pour l’écriture c’est certain.

A la fin du livre, je constate que le personnage principal n’en est pas à son coup d’essai, car il a déjà été le héros d’un livre : « Le tombeau du diable ». Le fait que « la musique des ténèbres » soit un deuxième tome explique pourquoi le personnage principal (Thomas Cazan) ne soit pas décrit physiquement. On connait juste sa profession.

Je décerne aisément 4 étoiles à ce thriller génial.

Les personnages sont bien mis en place et chacun y trouve son rôle. Les 2 personnages principaux sont attachants, et les personnages secondaires ne sont pas en reste.

L’histoire est très originale et bien construite. Le sujet n’est pas simple à traiter, mais Éric Bony maitrise parfaitement le sens du suspense, et on sent qu’il connait bien le monde de l’ésotérisme.

La couverture du livre annonce plutôt bien la couleur : pas de tromperie sur la marchandise. Un pentagramme, du sang. Tout ce qu’on attend d’un thriller ésotérique.

Et enfin, je recommanderais ce livre à mon entourage sans aucun problème, et je conseillerais même de lire le premier tome et le troisième à venir.

One thought on “La musique des ténèbres d’Eric Bonny : vous avez dit paranormal ?

  • Je note le titre. J’adore les thrillers ésotériques. Merci pour cette découverte. Sicela vous intéresse ” Verbum dimisum, l’alchimiste T1 et Le Verbe de Dieu T2 dans le même genre sont à – 2 euros en Ebook sur Edilivre.

  • Leave a Reply