Incarnatis : Le retour d’Ethelior de Marc Frachet : premier livre de SF transmédia

Incarnatis : Le retour d’Ethelior de Marc Frachet : premier livre de SF transmédiaLe retour d'Ethelior par Marc Frachet
Series: La Venus d'Emerae #1
Publié par ACCI éditions le 2 juin 2016
Genre: Science Fiction
Pages: 304
Format: Ebook, Livre papier
Lu par : Ciena
three-stars
Amazon

Vidéo de présentation sur Le Parisien.fr : http://videos.leparisien.fr/video/incarnatis-le-retour-d-ethelior-le-premier-roman-a-realite-augmentee-28-11-2016-x53vjjk DÉCOUVREZ LA LECTURE AUGMENTÉE ! Accédez à des médias complémentaires au cours de votre lecture en scannant des QRcodes (récits audio, musiques originales, illustrations, artefacts). RÉSUMÉ DU LIVRE : Terre, deux siècles après les catastrophes des Lunes Sombres, les aéroplaneurs de la Guilde commercent dans le monde entier, entre teks et domas, agissant dans la plus grande neutralité face à la montée d'une nouvelle forme d'obscurantisme. Seul survivant du massacre de sa famille, Yarel Grinh, un jeune aérostier, cherche à se venger. Tourmenté par d'étranges visions depuis son plus jeune âge, il se découvre d'étonnants pouvoirs liés à un Art ancestral : la Science Arcanique... UN NOUVEL UNIVERS : Portée par un souffle d'aventure et écrite dans un style simple et percutant, accessible au plus grand nombre, cette grande saga se déroule sur Terre au XXIVe siècle. Depuis notre Futur, elle nous emmène aux origines mêmes de l'Humanité, dans un monde empreint de magie où s'affrontent dans l'ombre de l'Histoire humaine, deux sociétés secrètes maîtrisant des pouvoirs paranormaux, dont la réincarnation.

Geek je suis, geek je resterai donc lorsque j’ai entendu parler de ce premier livre qui proposait une expérience de lecture avec des médias incorporés il fallait que j’en sache plus. Mais comme il s’agit d’abord  d’un blog littéraire commençons par le livre lui-même histoire d’être sûr que ce n’est pas un gadget.

L’histoire est très originale et bien conçue puisqu’il s’agit de traverser différentes époques passées et à venir de notre monde, non pas avec une machine à remonter le temps mais par le biais de …. la réincarnation. L’auteur mêle intelligemment une histoire qui pourrait être classique de vengeance et de “héros” à une trame à la limite de l’ésotérisme. Pour autant, on ne peut s’empêcher de penser que ce qui se passe dans le livre pourrait, facilement, nous arriver un jour et que le technofascisme est à notre porte. De ce fait l’auteur nous fait comprendre que si le monde du livre a la chance, lui, d’avoir un héros, ce n’est pas notre cas. Ne serait-il donc pas temps d’arrêter les dégâts ?

Le monde que l’auteur décrit est extrêmement bien détaillé et on sent un travail approfondi de création. De ce fait il peut-être un peu difficile au début de tout comprendre et à cela il a répondu en nous mettant un glossaire détaillé en fin d’ouvrage (que je vous conseille de lire avec parcimonie pour ne pas vous spoiler une partie de l’intrigue).

L’écriture est spécifiquement tout public et manque donc un peu de psychologie, ce qui peut ne pas forcément plaire aux puristes. De ce fait on va à l’essentiel que ce soit pour la description des héros ou leurs aventures ce qui est un peu dommage car on a du mal à s’attacher à eux. Seul le contraste “méchant-gentil” nous fera préférer l’un à l’autre.

Passons à présent au côté “transmédia” du roman. Celui-ci apparaît sous la forme de qr codes à scanner en début de certains chapitres clés. Ayant un téléphone android, je n’ai pas pu profiter de l’application hors-ligne et ai utilisé un lecteur de code classique. C’est un peu sportif de tenir un livre de cette taille d’une main et scanner de l’autre mais tout à fait faisable.

Cependant est-ce que ce système ajoute vraiment un plus au roman ? Si on part du principe que ce sont surtout les jeunes qui sont visés alors on peut envisager que ce sera un atout pour les pousser à lire. Autrement le système n’est vraiment intéressant que lorsque des fichiers audios sont proposés. J’ai d’ailleurs particulièrement apprécié les memoranda qui éclaircissent vraiment l’histoire et la rende plus vivante. Pour le reste je reste sceptique mais il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un premier livre et on sent bien qu’il s’agit de tester les possibilités.

Au final, Le retour d’Ethelior est un livre agréable et original mais j’attends les prochains tomes pour vraiment m’emballer.

Je mets une étoile à l’histoire originale et pour l’écriture qui si elle vise un public jeune adulte, est tout de même agréable à lire. J’ajoute une étoile pour la recommandation car c’est un concept à découvrir.

Leave a Reply