Renaissance de Belisa Wagner : imbroglio générationel

Renaissance de Belisa Wagner : imbroglio générationelRenaissance par Belisa Wagner
Series: Seul #1
Publié par Le Petit Mardi le 11 mars 2016
Genre: Policier
Pages: 432
Format: Livre papier
Lu par : Ciena
four-stars
Amazon

La vie de Geoffrey Edelmann s'écroule du jour au lendemain quand une instruction judicaire est ouverte contre lui. Il est suspecté d'avoir assassiné la mère de ses enfants, et malgré son innocence, seule son avocate et quelques uns de ses proches seront à ses côtés... Riche dirigeant d'entreprise et acteur faisant ses débuts devant la caméra, son passé va le rattraper, et l'enquête menée par les services de police lui offrira l'opportunité de trouver des réponses à ses plus profondes interrogations. Qui était vraiment sa famille ? Pourquoi son nom est-il différent de celui de ses parents ? Pour quelle raison a-t-il été séparé de ses origines à l'âge de onze ans ? Mais surtout, qui est l'auteur du meurtre de son épouse ?

Dans la même série : Révélations
Du même auteur : Révélations

Une comptable qui se lance dans le polar, il n’en fallait pas plus pour exciter ma curiosité ! En effet, Renaissance est un polar pur jus puisqu’une personne accusée d’avoir sa femme se bat contre la justice pour trouver le coupable et prouver son innocence.

Tout d’abord, en tant que travailleuse dans le milieu de la justice j’avoue que, bien qu’il s’agit d’une oeuvre de fiction, l’auteur s’est quand même renseignée au minima et a su assez bien rendre l’ambiance de la prison en général (je dirais même hélas quelque part). Son écriture est fluide et c’est un livre qui se lit facilement et sans ennui. Cependant il est à regretter que les personnages soient “si lisses”. On ne sent pas vraiment une différence de caractère ou de comportement entre eux car l’auteur ne change pas de registre de langage quand elle change de personnage.

L’histoire en elle-même est bien construite même si l’intrigue aurait pu être un peu plus retorse et compliquée. Les preuves de l’innocence de Geoffrey sont trop facilement trouvées et la bonne volonté de tous, y compris de son avocat (et Dieu sait qu’un avocat pour le faire bouger…), est trop manifeste.

Je regrette aussi la facilité avec laquelle l’auteur aplanit les difficultés du héros juste parce qu’il est séduisant et donc emporte la sympathie de toutes ses protagonistes féminines : trop facile aussi.

Par contre là où je n’adhère pas c’est l’imbroglio familial entre les parents et les beaux-parents, les changements de noms, les apparitions et disparitions de personnes, et surtout la fin est totalement bâclée et pas du tout crédibleView Spoiler » .

J’ai cru comprendre qu’il s’agissait d’un premier tome et donc je pense que les questions qu’on se pose trouveront des réponses dans les tomes suivants mais il aurait fallu distiller les informations autrement à mon avis.

Cela ne change rien au fait que “Renaissance” est un excellent livre dont j’espère pouvoir critiquer très bientôt le tome 2 pour me faire une opinion plus complète de l’oeuvre.

Je met donc une étoile à l’histoire intéressante et à l’écriture mais pas aux personnages et je recommande la lecture de ce livre qui fait tout de même passer un bon moment. J’aime aussi beaucoup la couverture qui en fait un beau livre.

Leave a Reply