Le devoir avant tout : Ne pas se fier aux apparences

Le devoir avant tout : Ne pas se fier aux apparencesLe devoir avant tout par Steevy Boulay
Publié par Libra Diffusion le août 2016
Genre: Litterature française
Pages: 264
Format: Livre papier
Lu par : Flo
five-stars
Amazon

La France, en pleine insurrection, contraint la présidente de la République à la démission. Comment Louis de France, prétendant au Trône, parvient-il à se faire élire pour reprendre les rênes du pays ? Comment le Prince Arthur, unique héritier de la couronne, va-t-il se trouver, malgré lui, entraîné dans une dangereuse chasse à l'homme ? Comment arrivera-t-il à faire face à un complot qui se trame dans l'ombre ? Au fil d'une intrigue tour à tour mouvementée et émouvante, le lecteur est emporté dans des lieux inattendus et dépaysants.

 

Il faut être honnête, lorsque j’ai reçu le roman et que j’ai découvert le nom de l’auteur, je n’avais pas envie de le lire Tant l’image de Steevy Boulay  qu’il envoie dans les émissions de télévision me paraissait négative.  Et ensuite, j’ai commencé la lecture…

Je n’ai pu me détacher de ce roman. Entre intrigue et suspense sur fond de retour de la monarchie, cette histoire est très bien rédigée. On accroche rapidement et on désire savoir qui est derrière ce complot pour détruire à nouveau la famille royale. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’attribue une première étoile.

Ma seconde va au personnage d’Arthur, un futur roi si simple et qui n’a pas peur d’être lui-même. On s’attache très vite à lui et lorsqu’il vit un drame qui va bouleverser sa vie… Et bien j’ai pleuré, comme une madeleine. Donc l’auteur a réussi à me plonger dans son histoire. L’autre personnage attachant, Mama Salma, qui va accueillir Arthur dans son humble maison, est juste formidablement décrite.

Ma troisième étoile va à la couverture du roman : simple, oui, mais efficace. En effet, nous sommes dans une histoire qui traite de la monarchie et de son jeune prince. Ce bleu et ce jaune rappellent au lecteur les couleurs de la famille royale. Cette image d’un jeune homme séduisant et réservé est celle que l’on se fait d’Arthur. Une couverture sobre mais noble.

J’attribue une quatrième étoile car je conseille ce livre. Foncez l’acheter et vous ne le regretterez pas. Il est tellement bien rédigé et plein de suspense que vous ne pourrez pas vous ennuyer. Ne pensez cependant pas qu’on tombe dans le “James Bond” avec cascades et gadgets pourtant malgré la présence d’un prince et son service secret.

Enfin j’offre ma dernière étoile à l’auteur, pas parce que je souhaite m’excuser…non ! Mais simplement car il a osé quitter l’image véhiculée par les télé-réalités et le rôle de chroniqueur à l’humour qui ne me convient pas pour écrire une histoire touchante, très juste. Il n’a pas inventé pour palier à des manques, il s’est juste approprié son sujet.

D’ailleurs, au prochain livre écrit par Steevy Boulay, j’accepte volontiers de lire son roman, en espérant être aussi ravie.

 

Un grand bravo !!

Leave a Reply