Des petits biscuits pour la timidité d’ Errol Sabatini

Des petits biscuits pour la timidité d’ Errol SabatiniDes petits biscuits pour la timidité par Eroll Sabatini
Publié par Amazon le 28 octobre 2016
Genre: Litterature française
Pages: 292
Format: Livre papier
Lu par : Ciena
five-stars
Amazon

Naëlle possède un étrange don de voyance. Le hasard la jette seule en pleine campagne, dans un vieux moulin qu'elle pense pouvoir restaurer. Julien est un gamin de dix ans, solitaire et peu bavard. Une exquise amitié - qui n'aurait pas dû naître - se noue entre eux. Mais pour la jeune femme, cette complicité semble compromise d'avance. Elle est sûre d'une chose : Julien ne pourra pas recevoir longtemps l'amour dont il a besoin. Ses visions lui font savoir que le destin de l'enfant est déjà tracé, et qu'elle n'y est pas étrangère... Une escapade pleine de vie, entre tendresse et suspense, où l'étrange s'invite sur la pointe des pieds... Pour ce premier roman, j'avais envie de quelque chose qui soit à la fois facile à lire, drôle et étonnant. À la fin du livre, je voulais qu'on se dise : « Non... Il n'a pas fait ça !» Fait quoi ? Vous verrez bien...

Ah c’est malin ! Et moi qui voulais surveiller ma ligne, je me retrouve à lire un livre, découvert sur simplement.pro avec mes biscuits préférés en couverture ! (Ceux-là et les lunettes de Roman).

Je m’attendais donc à un livre gourmand, plein de tendresse et d’enfance. J’avais oublié que celle-ci peut-être cruelle quelque fois.

“Des petits biscuits pour la timidité” est le premier livre, auto-édité d’Errol Sabatini. Je le soupçonne cependant, compte tenu de l’écriture, de ne pas en être à son premier exercice en la matière ou alors d’avoir beaucoup travaillé et mûri celui-ci avant de le publier. Toujours est-il que l’écriture est magistrale, simple, lumineuse.

Le livre se lit vite, les émotions sont claires et limpides et un goût d’enfance un peu doux-amer envahit sur la première moitié du livre et puis….. au moment où on ne s’y attend pas, le suspense, le paranormal et la sensation angoissante qu’un malheur va arriver nous étreint jusqu’à la conclusion finale surprenante pour qui n’a pas aperçu les petits cailloux blancs que l’auteur a pourtant mis dès le début du récit.

L’histoire en elle-même aurait pu passer pour banale si l’auteur n’y avait pas introduit cette touche de paranormal et de psychologique qui la rend particulièrement intéressante. Entre autre, j’ai pu constater qu’il est possible, un peu comme dans le système de poupées russes, trouver plusieurs explications et plusieurs fins à celle-ci. En fin de livre, l’auteur nous envoie malicieusement vers un site web ou un éditeur aurait oublié une note permettant de lire le texte sous un nouveau jour. Personnellement j’ai aussi une autre version du texte que je vous livre en spoiler (donc à ne cliquer que quand vous l’aurez-lu) View Spoiler ».

Les personnages sont particulièrement bien décrits. Naelle avec sa gouaille et Julien avec son comportement de jeune voyou au coeur tendre, m’ont bien fait sourire.

Pour résumer, “Des petits biscuits pour la timidité” est un livre solide littérairement et à lire sans hésiter. Tout au plus je regrette que l’histoire n’ait pas été plus développée et surtout j’avoue ne toujours pas comprendre le titre ni la couverture mais je m’en vais de ce pas m’acheter des Lunettes de Roman à la fraise.

 

Leave a Reply