Révélations de Belisa Wagner : du polar à l’aventure

Révélations de Belisa Wagner : du polar à l’aventureRévélations par Belisa Wagner
Series: Seul #2
Publié par Auto-édité le 16 novembre 2016
Genre: Suspense
Pages: 488
Format: Livre papier
Lu par : Ciena
three-stars
Amazon

Après un voyage qui l'emmène jusqu'au château de son grand-père, il découvre un monde bien différent de celui dans lequel il vit habituellement. Malgré de nombreux obstacles, il continue son enquête au péril de sa vie. Il commence à soupçonner son grand-père d'être un criminel. Pourra-t-il rassembler les preuves dont il a besoin ? Et réussira-t-il à le mettre hors d'état de nuire définitivement ? Seuls bonheurs dans cette descente aux enfers, son métier d'acteur et la belle Ania, toujours si proche et pourtant si lointaine. Geoffrey parviendra-t-il un jour à la garder à ses côtés ? Finira-t-il par lui confier ses secrets, ses doutes et ses peines ?

Dans la même série : Renaissance
Du même auteur : Renaissance

“Révélations” est le tome 2 de la série “Seul” dont j’ai pu critiquer le premier opus “Renaissance” ici.

Je trouvais à l’époque, l’histoire de la famille compliquée et me demandais si le prochain tome me donnerait des réponses. Je peux vous dire d’avance que OUI et de façon vraiment originale mais avant passons d’abord aux détails qui fâchent.

S’il n’y a rien à redire à l’écriture de l’auteur qui est fluide et sans fioritures inutiles, je n’ai pas du tout adhéré au style. Si j’avais déjà un problème avec la rapidité des “actions” dans “Révélations”, ceux-ci étaient modérés par le fait que le héros était limité dans ses déplacements.

Dans “Révélations” il ne tient plus en place et accumule actions dangereuses et inconsidérées, rencontres beaucoup trop fréquentes pour être réalistes, et situations à la limite de l’ubuesque. Les événements sont catapultés et on passe du genre polar au genre aventure à la “mystères de Paris”.

Le héros est tout simplement détestable. Têtu, prétentieux, égoïste et enfant gâté, il se met volontairement dans les pires des situations sans réfléchir ni à lui ni aux conséquences sur les autres. D’ailleurs les autres personnages peinent à trouver leur place dans l’histoire. Ils le lui feront remarquer tout au long du livre. Dommage.

Là où “Révélations” sort son épingle du jeu c’est son scénario. Digne d’un grand roman d’aventure, l’histoire de la famille Edelmann est juste passionnante. Cela est dû en grande partie à l’écriture de l’auteur qui, si elle peine à suivre ses personnages, s’en sort merveilleusement bien pour raconter leur passé.

C’est assez étrange comme sensation. On a l’impression qu’ils sont vivants, n’en font qu’à leur tête et qu’elle essaie par tout les moyens de caser tout ce petit monde dans un livre construit malgré leur résistance.

“Renaissance” est globalement meilleur que “Révélations”. Cependant j’espère que les prochains tomes donneront plus de voix aux autres personnages que Geoffrey Edelmann, ce qui lui permettrait de cesser de se regarder le nombril en permanence. Dans le cas contraire je crains que cette saga, dont l’originalité ne fait aucun doute, ne finisse en aventure “rocambolesque”, ce qui serait dommage.

 

Vous aimez notre blog et cette critique vous a donné envie de lire ce livre ? Cliquez sur le lien juste au dessous du titre. Ca ne vous coûtera pas plus cher mais ça permettra aux Nouvelles Plumes de toucher une petite commission sur votre achat et aidera au développement du blog. Merci

Leave a Reply