Agent double de Dan o’Malley : Encore un coup de maître pour la Checquy

Agent double de Dan o’Malley : Encore un coup de maître pour la ChecquyAgent Double par Daniel O'Malley
Series: Au service surnaturel de sa majesté #2
Publié par Super 8 éditions le 1 juin 2017
Genre: Fantastique, Humour
Pages: 880
Format: Livre papier
Lu par : Aurore
five-stars
Amazon

Quand, après des années de combats acharnés, deux organisations secrètes et rivales sont contraintes d' allier leurs forces, une seule personne semble en mesure de les aider à conclure cette paix nécessaire : Myfanwy Thomas.

D'un côté, la Checquy, organisation secrète chargée de combattre les forces surnaturelles qui menacent la Couronne britannique.

De l'autre, les Greffeurs, une société de peu recommandables alchimistes belges adeptes de manipulations génétiques en tous genres.

Mais c'est sans compter les mystérieux Antagonistes, qui tentent par tous les moyens de faire échouer les négociations.

Goules anthropophages, sous-marins informes, prodiges permanents et monstres en tous genres... Entre Jasper Fforde et James Bond, Douglas Adams et les Men in Black, le lecteur retrouvera avec un immense plaisir l'incroyable univers de The Rook, boosté à la terreur sourde et à l' humour survolté. Un voyage dont on ne revient pas indemne !

Du même auteur : The Rook

La fin du premier tome, The Rook, ne laissait pas forcément présager une suite de l’histoire. Je ne savais donc pas trop à quoi m’attendre. On va en fait suivre une tentative de paix entre 2 peuples qui se détestent depuis plusieurs siècles : La Checquy et les Greffeurs.

Myfanwy Thomas est toujours présente, mais n’est plus le personnage principal. Elle laisse sa place à Odette, une greffeuse, et à Felicity, un pion de la Checquy. Au travers de ces 2 personnages, toujours des femmes, on retrouve la même dualité que l’on avait dans le premier tome : celle qui pense et celle qui agit. Elles s’opposent et coopèrent pour faire avancer l’histoire.

Qu’il est difficile de considérer comme un allié une personne que l’on a appris à détester depuis sa naissance ! Chaque camp à des arguments qui paraissent irréfutables. Grâce à son univers totalement déjanté, Daniel O’Malley aborde des thèmes très actuel comme le racisme, la peur de l’autre et de la différence, le terrorisme…

L’histoire est différente de The Rook, mais l’ambiance reste la même : des personnages aux pouvoirs bizarres mais bien campés, une course poursuite tout aussi étrange qui ne laisse pas le temps de respirer, des scènes à vous donner la nausée, une Myfanwy Thomas que l’on voit moins mais qui est toujours sympathique. D’ailleurs, en ce qui me concerne, ce personnage restera mon préféré. Même si je n’ai rien à redire sur les nouvelles rencontres du tome 2, la Tour Thomas a un petit quelque chose en plus, un côté plus crédible, il est facile de s’identifier à elle.

Je vous le concède, certains pourront trouver à redire sur les quasiment 900 pages de ce livre. Il y a en effet parfois quelques longueurs dans la narration, surtout dans la première moitié où il y a plus d’observation et moins d’action. Mais malgré tout, je ne les ai pas vu passer. Le lecteur est totalement immergé dans cet univers qui défie toutes les lois de la nature..

Je lui attribue donc avec plaisir les 5 étoiles : 1 pour les personnages que j’adore, 1 pour le style agréable et sans prétention, 1 pour l’histoire azimutée mais s’inspirant de faits d’actualité, 1 pour le livre papier, avec sa couverture sobre et accrocheuse et la qualité du papier et la dernière pour la recommandation. Je conseille tout de même de lire le premier d’abord afin de bien cerner les personnages et les enjeux.

J’espère, Monsieur O’Malley, que vous aurez d’autres histoires de La Checquy à offrir à vos lecteurs, dont je fais définitivement partie.

Vous aimez notre blog et cette critique vous a donné envie de lire ce livre ? Cliquez sur le lien juste au dessous du titre. Ca ne vous coûtera pas plus cher mais ça permettra aux Nouvelles Plumes de toucher une petite commission sur votre achat et aidera au développement du blog. Merci

One thought on “Agent double de Dan o’Malley : Encore un coup de maître pour la Checquy

  1. Pingback: Le coups de coeur du mois de septembre 2017Les nouvelles Plumes | Les nouvelles Plumes

Leave a Reply