Tous les levers du soleil de Luce Kolhmann : chaude fantasy

Ce livre pourrait ne pas être adapté à un jeune public compte tenu de l'usage de contenu à caractère sexuel, usage de drogue et d'alcool et/ou de violence.
Tous les levers du soleil de Luce Kolhmann : chaude fantasyTous les levers du soleil Publié par Auto-édité le 15 aout 2016
Genre: Fantasy
Pages: 815
Format: Ebook
Lu par : Flo
four-stars
Amazon

Channa est une jeune fille vivant seule avec sa tante, dans un petit village sur la côte d’Aberèm. Rejetée à cause de sa différence physique, parce qu’elle n'est pas humaine, mais appartient à une race d’elfe, elle subit à répétition les moqueries de ses camarades. Le jour où elle apprend son mariage arrangé, elle fuit, laissant sa vie et tout ce qu’elle connaissait derrière elle. Ce qu’elle ne sait pas encore, c’est qu’elle fait partie de ceux que l’on appelle « oracles », personnes dotées du pouvoir mais vouées à vivre sous le contrôle d’un maître. Elle choisit de cacher son don mais elle sera repérée par un des hommes les plus puissants et les plus cruels en ces terres de Lonyxhian, le commandant Arghaas.

Note de Ciena : Les Nouvelles Plumes ne critiquent pas les romans érotiques. Mais il faut dire que certains auteurs le cachent un peu partout les coquins ! Heureusement, Luce Kolhmann est tombée sur Flo 😉

Vous aimez notre blog et cette critique vous a donné envie de lire ce livre ? Cliquez sur le lien juste au dessous du titre. Ca ne vous coûtera pas plus cher mais ça permettra aux Nouvelles Plumes de toucher une petite commission sur votre achat et aidera au développement du blog. Merci

Lorsque j’ai choisi de lire ce roman, ma première réflexion a été de vérifier le genre et là quel stress du fantastique, du fantasy mais surtout de l’érotisme. Je ne savais pas si j’avais réellement envie de subir ces divers passages érotiques.

Au final, j’ai tout de même pris la décision de débuter ma lecture en sachant très bien que je risquais de m’arrêter si l’érotisme était trop présent… mais finalement, on le remarque à peine. Et cette partie ne gêne pas du tout dans l’histoire, c’est un peu comme si elle était nécessaire pour comprendre l’un des personnages.

Le style d’écriture est agréable grâce à une suite de phrases courtes qui nous permettent de rentrer rapidement dans l’histoire surtout qu’il se passe toujours quelque chose. J’ai vraiment adoré m’accrocher aux personnages qui sont tellement bien décrits que l’on a l’impression que l’on pourrait les croiser en bas de notre rue.

On arrive tellement à ressentir les émotions qui parcourent ce roman du début à la fin même si le personnage central peut parfois paraitre faible face au commandant Arghaas.

Je conseille fortement ce livre même si il compte un grand nombre de pages et que cela peut faire peur. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde… Je vais même dire que j’attends avec impatience de lire le tome 2… et même le tome 3.

Leave a Reply