Le Skyraff de Thomas et Florence Gindre : Premier livre fantasy imaginé par un enfant et écrit par sa mère

Le Skyraff de Thomas et Florence Gindre : Premier livre fantasy imaginé par un enfant et écrit par sa mèreLe skyraff Publié par Marathon éditions le 13 juin 2017
Genre: Fantasy
Pages: 192
Format: Livre papier
Lu par : Flo
five-stars
Amazon

L’Empereur Narnienn domine le monde des Hommes depuis deux cents ans. Sa soif de pouvoir est immense ; les nains et les elfes ne peuvent que craindre pour leur territoire. Au cœur des montagnes du Nord, le jeune Espa reçoit un œuf mystérieux. Un loup ailé en éclot : un skyraff. Ensemble, ils seront emportés malgré eux dans une succession d’aventures. Ils devront faire face aux troupes de l’Empereur et ne compter que sur eux-mêmes.

Comme vous devez vous en souvenir, Les Nouvelles Plumes est jury du Prix Littéraire de l’Imaginaire 2018. « Le Skyraff » est l’un des trois titres que nous avons choisi de défendre.

Voici ce qu’en a pensé notre plumette Flo.

Lorsque l’on m’a proposé ce roman, on m’a précisé qu’il avait été écrit à 4 mains… Quelle étrange chose me suis-je dite, qu’est-ce que c’est ?? Et bien c’est simple, deux auteurs ont rédigé ce roman… une mère a pris sa plume pour écrire l’histoire imaginée par son fils… c’est une idée fabuleuse !!! Alors je me suis plongée dans l’histoire.

Ayant lu les mêmes romans que Thomas (Eragon, Percy Jackson,…), j’ai très vite retrouvé l’impact de ces romans dans l’histoire imaginée par notre jeune auteur et j’ai eu peur de retrouver une sorte de copié-collé, un « déjà vu »… Et bien pas vraiment. Même si je connais ces histoires et qu’elles ont servies de base à ce livre, nos auteurs ont réussis à créer leur propre monde, leurs propres personnages et ça… J’achète comme dirait l’autre.

Espra, Xénos et Nymphia, nos personnages sont attachants et l’on ne souhaite qu’une chose… qu’ils réussissent à survivre au monde hostile qui les entoure… Qu’ils puissent avancer dans leur aventure et évoluer.

J’aime également cette idée d’avoir placé trois listes à la fin du roman, une pour les personnages, une pour les lieux et une pour les peuples. Cela m’a même été utile car à un moment, on fait référence à un personnage du passé et je ne me souvenais plus du lien qu’il avait avec notre héros.

La manière de rédiger ce roman est bien, même si l’on sent que Florence Gindre à souhaiter conserver un maximum les mots de son fils et cela est très bien car le roman est accessible et ne propose pas un vocabulaire trop difficile pour de jeunes lecteurs.

Franchement je conseille ce livre à de jeunes ados à la recherche d’un monde imaginaire dans lequel on peut se perdre pour rencontrer des héros authentiques.

Je fais le choix d’attribuer 5 étoiles. La première pour les personnages attachants et qui me plaisent énormément.

Ma seconde, pour la manière de rédiger l’histoire car le langage est simple et permet une lecture facile pour découvrir un monde imaginaire.

Ma troisième étoile ira à l’idée de rédiger un roman en famille, il faut offrir plus souvent la parole à nos jeunes lecteurs et nos écrivains en herbe. Ils sont l’avenir et cela passe par la culture et la découverte du monde même si il est imaginaire.

J’offre une quatrième étoile pour le fait que je conseille ce roman mais surtout parce que je suis prête pour de nouvelles aventures… en lisant le tome 2.

Je vais également offrir une 5ème étoile pour la couverture du roman, les choix sont judicieux… La couleur représentant un point clé de l’histoire, le skyraff est représenté dans les yeux de son skyran, on retrouve même la plume qui représente l’armée de l’empreur.

Un grand bravo aux auteurs !!!

 

2 réflexions au sujet de « Le Skyraff de Thomas et Florence Gindre : Premier livre fantasy imaginé par un enfant et écrit par sa mère »

  1. Ping : Dix-huitième chronique sur Le skyraff | Le règne de l'Empereur

Laisser un commentaire