Le coup de coeur du mois de juin 2017

Ce mois-ci, Les Nouvelles Plumes a souhaité mettre l’accent sur les interviews (on vous en réserve encore de jolies en juillet ceci dit). Ca ne nous a pas empêché de lire quelques pépites comme :

Parmi ces livres, la moitié ont obtenu les cinq étoiles et pas une seule en a eu moins que trois. Autant dire qu’on s’est régalé et que la concurrence a été dure mais deux livres m’ont particulièrement touchée : “Dieu, l’Etat et Moi” à cause de sa vision de la France et “Personne n’a oublié” à cause de sa vision de la femme.

Après moult réflexion c’est “Personne n’a oublié” qui gagne ce mois-ci le coup de coeur du mois.

 

 

Le coup de coeur du mois de mai 2017

Pour ce mois de mai nous avons été assez éclectiques et avons fait une part plus belle aux auteurs auto-édités. Nous avons aussi eu quelques surprises, bonnes, avec de nouvelles plumes éditées et notre pauvre Aurore s’est découvert des talents pour le masochisme en  lisant l’intégralité d’une série, disons, fort exotique.

Exotisme aussi mais dans un tout autre genre puisqu’une de nos lectures nous a envoyé carrément en pays Aztèque.

Ce mois-ci donc, nous avons eu le plaisir de critiquer pour vous :

Le seul livre ce mois-ci ayant reçu les 5 étoiles et donc nommé d’office coup de coeur du mois est donc “Des petits biscuits pour la timidité”.

 

J’en profite pour vous rappeler que notre blog participe toujours à “La nuit des Blogs”. Pour le faire gagner il suffit de voter ici.

le coup de coeur du mois d’avril 2017

On ne peut pas dire que ce soit vraiment le printemps en ce moment. Heureusement le mois d’avril nous a réservé de petites pépites littéraires qui nous feront bien patienter en attendant que le soleil daigne se montrer.

Nous avons ainsi pu critiquer ce mois-ci :

Ont obtenu 5 étoiles : “Les griffes de Moloth”, “La fille de Kali”, “Une bouche sans personne”.

“Les griffes de Moloth” sont hors jeu puisque l’auteur a déjà obtenu un coup de coeur du mois pour “Le roi démon”.

“Les filles de Kali” est un très bon livre mais c’est “Une bouche sans personne” qui nous a le plus touché pour son originalité.

 

 

Le coup de coeur du mois de février de 2017

Pour ce mois de février, les plumettes et moi avons fait dans le très sérieux, enfin presque. Beaucoup de témoignages poignants, d’histoire mais aussi quelques polars. Ainsi nous avons pu lire :

Parmi tous ces livres,”les décharnés” se sont distingués avec cinq étoiles pour l’originalité avec laquelle l’histoire a été écrite.

Le coup de coeur du mois de janvier 2017

En ce premier mois de 2017, les plumettes et moi avons fait dans la variété. Entre fantasy, comédie, développement personnel, thriller et documentaire, on a vraiment lu de tout !

Ce mois-ci donc, nous avons pu critiquer :

Nous avons totalement craqué pour la majorité de ces oeuvres mais je campe sur mes positions et choisis le maître nécromant. Pourquoi ? Parce que c’est un vrai bon livre de fantasy, écrit par une femme, une française, auto-éditée (et oui là franchement mes amis éditeurs vous avez raté une perle !), avec une couverture magnifique ainsi qu’une histoire et une écriture digne de Tolkien.

 

 

Le dernier coup de coeur de l’année 2016

Format: Ebook

Ahlala les amis je peux vous dire que ça a été dur ce mois-ci. Figurez-vous que je suis en pleine révision pour mes partiels de psychologie et je comprends mieux pourquoi on dit que les psy sont tous fous croyez-moi !

Mais aidée de mes fidèles plumettes on a quand même pu lire un bon nombre de bons (et moins bons livres). Voici ceux dont j’ai pu mettre la critique à temps pour ce mois de décembre.

Ce mois-ci nous avons donc eu dans nos escarcelles :

Pour ma part ca aurait été sans hésiter que j’aurais donné le coup de coeur du mois à mon auteur chouchou, Frédéric Clementz, pour son second chef-d’oeuvre mais on m’aurait accusée de favoritisme d’autant que la plumette qui a chronique “Le cri” de Nicolas Beuglet ne tarissait pas d’éloges sur ce nouvel auteur.

Mais voilà, entre tempos nous avons reçu un petit bijou de poésie, de magie et de mignonnerie et pour cette fin d’année je n’ai pas pu résister au livre et à la critique de Flo sur “Le jour où je suis arrivé sur terre” de Cécile Lorme.

Le coups de coeur du mois de novembre

Ce mois-ci on peut dire que nous avons eu la chance de critiquer des livres très divers :

“Une mémoire infaillible” est le seul livre à avoir bénéficié de 5 étoiles mais étant un livre de développement personnel il ne fera pas partie de la sélection.

Parmi les livres ayant eu 4 étoiles, “De profundis” a étonné par son côté de scénario noir, “Alfie, le chat du bonheur” nous a mis du baume au coeur, “L’enfer de Church street” fut notre premier polar à consonance “religieuse” , “Jours sans faim” et “Camille, mon envolée” nous ont brisé le coeur.

Comme notre vocation, sur ce blog est d’encourager les nouveaux auteurs, le coups de coeur du mois ira à “Jours sans faim” de Lou Devig qui sera notre coup de coeur du mois mais les autres auteurs n’ont vraiment pas à rougir de leur prestation.

coup-de-coeur

410htrvtsil-_sx305_bo1204203200_

Je suis en pourparler avec les éditeurs pour vous faire gagner pour noël l’intégralité des coups de coeur de l’année alors continuez à nous suivre !

Le coups de coeur du mois d’octobre

Ce mois-ci les nouvelles plumes ont eu la chance de critiquer :

Hors compétition les deux LNF ainsi que “la méthode infaillible pour réussir ses étude” et “Serdhif” puisque Cecile Kopel a déjà été notre coup de coeur du mois d’août.

Les livres les mieux notés sont “Sans raison”, “Charlie, 17 ans” et “Orages” et je dois dire que le choix fut dur, très dur.

D’un côté nous avons un excellent polar et un thriller haletant et de l’autre un livre brillamment écrit sur un sujet délicat.

J’ai choisi au final “Orages” parce que j’ai eu l’impression que Mehdy Brunet et Nina Frey en avaient encore sous le capot et n’avaient pas donné leur plein potentiel et donc je les attends au tournant 🙂

coup-de-coeur

 

51p2n5zniel

Le coup de coeur du mois de septembre

Bonjour à tous.

Ce mois-ci, “les nouvelles plumes” ont eu la chance de chroniquer les livres suivants :

On a eu la chance ce mois-ci d’avoir lu des livres très variés en genre et en qualité cependant trois livres sortent carrément du lot :

  • “Lucie ou la vocation” pour l’élégance de l’écriture et surtout pour le non-jugement ou parti pris de l’auteur sur ce sujet difficile
  • “Petit Pays” pour la poésie du texte et l’histoire poignante
  • “Feminine” pour l’humour et surtout pour cette recherche très poussée de soi dans un monde totalement masculin

Mention spéciale pour “Alors je me suis tue” qui rate le podium du fait que c’est un livre avec suite.

Cependant c’est sans hésiter que mon coup de coeur va à Maelle Guillaud pour “Lucie ou la vocation” pour son écriture totalement remarquable qui transcende largement le sujet choisi et l’utilisation pointue du suspense pour garder le lecteur en haleine alors que pourtant ça aurait été facile de tomber dans le cliché.

”                                                coup-de-coeur

 

téléchargement (2)

 

Comme à notre habitude nous contactons l’auteur pour une interview exclusive.

Pour information l’interview de Cecile Koppel, notre coup de coeur de juillet sera sur le blog en octobre.