Archives

2084_reboot de Yann PBD : ctr-alt-suppr

2084_reboot de Yann PBD : ctr-alt-suppr2084_Reboot par Yann PBD
Publié par Auto-édité le 17 juin 2017
Genre: Science Fiction
Pages: 440
Format: Ebook
Lu par : Aurore
one-star
Amazon

C'est une histoire qui parle de... Non, ce n'est pas une histoire. C'est le futur. Enfin celui d'hier. Celui qu'on a décidé d'accepter.

Petite note de Ciena : Il y a en ce moment une sorte de mode chez certains blogs littéraires qui consiste à se transformer en agence de publicité et donc ne proposer que les livres qu’on a aimé jusqu’à modifier la chronique si elle n’est honnêtement pas favorable. “Les Nouvelles Plumes” ne mangent pas de ce pain là car nous pensons que, d’une part, ce n’est pas juste pour les livres réellement bons, et que d’autre part nous n’avons de compte à rendre qu’aux lecteurs. 

Ceci dit comme tout le monde n’a pas les mêmes goûts, ma politique est, lorsque j’ai vraiment détesté un livre, de le transmettre à une autre plumette dont l’avis peut diverger. C’est à ce moment là l’avis le plus favorable des deux que je publie. Personnellement 2084_reboot était pour moi un livre LNF. 

Voici ce qu’en a pensé Aurore.

J’ai choisi ce livre surtout par curiosité, parce que la présentation de l’éditeur en disait très peu et que ça m’intriguait.

Je vais commencer par un petit résumé rapide pour vous le présenter : dans un monde futuriste ou la plupart vivent avec un petit implant les reliant à un gigantesque réseau, Malik cherche à accéder à l’immortalité afin de détruire les religions qui sont responsables d’actes terroristes.

Dans l’idée, je dis pourquoi pas. Les histoires de Science-Fiction parlent très souvent de terrorisme, de réseaux informatiques très avancés. Ca n’a rien de très original et tout va dépendre de la façon dont ça va être amené.

Mais l’énorme point noir de ce livre, c’est le style d’écriture. Je ne dirais pas qu’il y a des maladresses, je pense sincèrement que l’auteur sait écrire correctement. Seulement, j’ai souvent eu l’impression de lire un dictionnaire. Le vocabulaire utilisé est parfois peu courant et désuet. Je ne suis pas contre le fait d’enrichir mon vocabulaire, mais trop de mots savants, ça ralenti les discours et l’action. Voici un petit extrait qui peut illustrer mon point de vue :

« En résistant à son misérable priapisme, Malik vivait sans vraiment jouir du plaisir de respirer. Une séquelle dont souffraient tous les immortels. Ses poumons se remplissaient d’air pur avant d’expirer une nausée maladive, un mal de cœur, quand il plongeait en apnée dans les eaux troubles de ses contemporains, la délivrance de finir son existence lui était exclue, Malik était prisonnier, anesthésié par sa chair. Pire, l’atrophie des ses émotions lui interdisait d’aimer Juliette. Sa palingénésie le préservait du désagrément d’éprouver de l’attendrissement. Malik reculait dans une solitude maladive, son affection s’entourait de barbelés le coinçant dans sa désolation. Malik végétait. »

Nous avons donc de longues élucubrations de ce genre qui durent plusieurs pages, où on perd totalement de vu l’intrigue et des personnages qui parlent sur le même ton, avec parfois une expression familière qui arrive comme un cheveu sur la soupe. Autant dire que tout ça manque de naturel et de fluidité.

Du coup, ce style empêche tout le reste de se développer. L’histoire est lente et les personnages restent superficiels. Les histoires d’amour qui naissent sont artificielles.

Je terminerai tout de même sur un point positif, en tout cas de mon point vue. J’ai apprécié les idées avancées par l’auteur. Il aborde beaucoup de problèmes de société de notre époque et imagine leur évolution dans un siècle, comme la vie politique, les entreprises commercialisant un certain pesticide, les laboratoires pharmaceutiques. Il prend en compte plus de choses que le simple problème écologique global et le terrorisme. J’aurais bien aimé qu’il aille un peu plus loin de ce côté.

Je vais déroger un peu de la règle habituelle d’attribution des étoiles, car j’aimerais quand même lui en accorder une pour les idées qu’il avance et que je partage.

Ma petite pub perso

Bonjour à tous,

En plus de lire comme une forcenée, tenir un blog et bosser à plein temps j’ai une autre passion dont je vous ai un peu parlé : la sculpture sur livre.

Le principe est de découper à la main chaque page d’un livre selon une mesure très précise (de l’ordre du milimètre) pour obtenir une image sur la tranche.

Cette idée m’est venue alors que je voulais conjuguer les côtés écologiques et solidaires à mes côtés artiste et librivore.

Si donc vous cherchez pour noel un cadeau original et lié au livre je vous présente ma boutique  : Cienacree

Vous y trouverez des livres découpés mais aussi la possibilité de faire créer le votre personnalisé.

Vous le recevrez en livraison gratuite, chez vous, déjà emballé pour être offert.

10% des ventes sont reversées annuellement (le 31 décembre pour être exact) au secours populaire.

Avec le code BIENVENUE vous bénéficierez également de 10% sur votre commande !

La tour de babylone de Ted Chiang – qui a dit qu’écrire des nouvelles était facile ?

La tour de babylone de Ted Chiang – qui a dit qu’écrire des nouvelles était facile ?La tour de babylone Publié par Folio le 30 avril 2010
Genre: Fantastique, Science Fiction
Pages: 416
Format: Livre papier
Lu par : Aurore
five-stars
Amazon

A Babylone, la construction de la tour touche à sa fin. On va bientôt atteindre la voûte du ciel et découvrir les secrets de Jéhovah. Une mathématicienne aurait trouvé une démonstration capable de mettre à mal les mathématiques, sa vie de couple... et sa vie, tout court. Le premier contact avec les extraterrestres aura également des répercussions inattendues sur le quotidien d'une linguiste réputée. Le destin de Neil Fisk bascule le jour où sa femme est tuée par la visitation d'un ange... Huit nouvelles qui constituent l'intégrale des oeuvres de l'auteur entre 1990 et 2002. Huit textes d'une puissance inégalée, lauréats pour la plupart des principaux prix du genre : Hugo, Nebula, Theodore Sturgeon, Sidewise... Huit occasions de découvrir le talent d'un nouveau grand de la science-fiction mondiale.

Beaucoup d’auteurs se lancent dans l’écriture en commençant par des nouvelles, comme si c’était réservé aux débutants. Et pourtant, j’ai toujours considéré ce format comme un genre à part entière, difficile à maîtriser. En effet, l’auteur doit être capable d’immerger le lecteur dans un univers très rapidement, de tisser une histoire cohérente et de l’emmener vers une vraie fin, si possible surprenante. Continue reading

Critique invité : Une braise sous la cendre de Sabaa Tahir

Ce livre pourrait ne pas être adapté à un jeune public compte tenu de l'usage de contenu à caractère sexuel, usage de drogue et d'alcool et/ou de violence.
Critique invité : Une braise sous la cendre de Sabaa TahirUne braise sous la cendre le 15 octobre 2015
Genre: Jeunesse
Pages: 528
Format: Livre papier
Lu par : Ciena
five-stars
Amazon

"Je vais te dire ce que je dis à chaque esclave qui arrive à Blackcliff : la Résistance a tenté de pénétrer dans l'école un nombre incalculable de fois. Si tu travailles pour elle, si tu contactes ses membres, et même si tu y songes, je le saurai et je t'écraserai."

Autrefois l'Empire était partagé entre les Érudits, cultivés, gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l'empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surpris en train de lire ou d'écrire s'expose aux pires châtiments. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d'élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté... et sauver ceux qu'ils aiment.

Comme je l’ai toujours dit, des blogueurs littéraire il y en a pour tous les goûts. Personnellement j’ai beaucoup de mal avec le fantastique Young Adult. Alors pour présenter cette nouvelle plume j’ai fait appel à Christie, la jeune chroniqueuse du blog “La passion d’écrire” qui a eu la gentillesse de se prêter au jeu de la critique.

Je vous invite à aller voir son blog.


Ce livre est plutôt impressionnant. Je ne m’attendais pas à une histoire aussi glauque, remplie de morts, de sang, de haine. Mais attention contrairement à ce que je semble dire, j’ai ADORE ! C’est incroyable. L’auteur nous emmène en plein coeur d’une société régie par des gens à peine humains, qui se pensent supérieurs et qui estiment qu’une partie de la population doit être esclave. Continue reading

Promotion : “Le visage de Satan” de Florent Marotta

Hello les lecteurs,

Je viens d’apprendre que pour seulement 24 heures, le livre “Le visage de Satané de Florent Marotta, des éditions Taurnada sera en vente à :

SEULEMENT 1.49 € !!

Alors je n’ai pas encore lu ce livre (ça va être l’occasion) mais comme c’est un Taurnada je ne me pose même pas la question ! Je me précipite !

Et si vous voulez en faire autant il suffit de cliquer juste en dessous la couverture du livre.

Attention, je rappelle que l’offre n’est valable que 24 heures le 4 juillet.

L’offre est aussi valable sur :

  • Kindle
  • Itunes
  • Google play
  • et bien d’autres…

Lire n’est pas qu’une activité égoïste

C’est vrai qu’on lit seul mais la réalité c’est que lire est une activité sociale grâce à laquelle on peut faire connaissance avec des gens adorables (surtout les blogueurs :-)).

C’est ainsi que j’ai fait la connaissance d’Hélène qui tient le blog passion culturall. Un blog qu’elle qualifie elle-même de “sans prétention”. Sans prétention elle l’est aussi et toujours prête à aider tout le monde.

C’est pour cela que c’est avec beaucoup de chagrin que j’ai appris que son père est décédé d’un cancer le 7 juin dernier. Pire encore, au chagrin s’ajoute les difficultés financières liées aux obsèques. Elle a donc, avec la gêne que j’imagine, créé une cagnotte.

Habituellement je ne fais pas ça mais c’est une fille adorable, une blogueuse littéraire toujours prête à aider auteurs et blogueurs et donc si je peux, ne serait-ce que par cet article, contribuer à alléger sa peine, je n’hésite pas une seconde.

Si vous pouvez, ne serait-ce que donner un euro pour cette famille en deuil voici le lien : Cagnotte Mr Lemeray

Et si vous ne pouvez pas, s’il vous plaît, pensez à ceci : prévoir ses obsèques ne raccourcit pas sa vie mais peut alléger les soucis de vos proches.

Droit de lire, droit de réfléchir

 

Il y a quelques jours, un auteur m’a proposé un livre à critiquer dans le genre érotique. J’ai refusé en indiquant les genres pour lesquels Les Nouvelles Plumes acceptent des critiques et il m’a répondu “Si je comprends bien vous n’acceptez de lire que des livres qui sont en accord avec vos opinions et rejetez le reste”. Cette phrase m’a beaucoup donné à réfléchir. Continue reading

Les Nouvelles Plumes adoptent un nouveau système pour les services presse

SimPlement.pro
Bonjour à tous,

Quand vous êtes éditeur ou auteur, le service presse est un budget incontournable mais qui peut vite devenir frustrant et dispendieux si vous n’avez pas une liste de blogueurs sérieux à qui les transmettre. Entre ceux qui demandent des livres mais ne font rien, ceux qui sont totalement inconnus au bataillon et vous harcèlent et votre budget vous devez trouver une solution pour que les services presse restent ce qu’ils ont toujours été : un bon retour sur investissement pour faire découvrir des auteurs.

Quand vous êtes blogueurs, le service presse est un job à plein temps pour vous. Soit vous êtes noyé par les demandes qui ne correspondent pas à vos lectures, soit vous êtes harcelés par les auteurs qui veulent savoir quand, et où vous en êtes comme si vous n’aviez pas de vie en dehors de votre blog ou soit vous avez un grand nombre d’auteurs et de maisons d’éditions que vous aimeriez suivre et pour cela il vous est nécessaire d’être visible.

Bref, un système qui permettrait à tous de trouver des partenaires mais aussi gérer ses SP, créer un profil personnalisé et une liste de confiance avec ceux-ci serait une bonne idée n’est-ce pas ?

Et bien nous en avons trouvé un via l’un des auteurs que nous avons déjà chroniqué, Paul Clement qui avec l’aide de son frère spécialisé en informatique, ont créé un site en ligne, gratuit, qui m’a tellement impressionnée que j’ai décider de désormais m’en servir pour nos propres Services presse.

Je suis entrain de vous préparer une interview à ce sujet mais en attendant, si vous avez envie d’aller jeter un coup d’oeil il vous suffit de cliquer ici.

Concernant Les Nouvelles Plumes, vous pourrez désormais proposer tous vos SP en cliquant sur le gros bouton bleu “proposez vos SP” à droite.

Comme à l’accoutumé, les éditeurs partenaires, les auteurs déjà chroniqués pour leur premier livre et les personnes inscrites à la newsletter sont prioritaires.

Si vous avez des questions n’hésitez pas à m’envoyer un commentaire.

 

Bons baisers de Mesménie de Fabienne Betting : Mister Bean chez les soviets

Bons baisers de Mesménie de Fabienne Betting : Mister Bean chez les sovietsBienvenue en Mesmenie par Fabienne Betting
le 4 mai 2016
Genre: Humour
Pages: 400
Format: Ebook, Livre papier
Lu par : Ciena
four-stars
Amazon

Une annonce improbable, quelques rudiments de mesmène, un soupçon d'audace, et voici Thomas Lagrange, serveur au McDo, propulsé en tête des best-sellers. Tout irait pour le mieux s'il n'avait pas un coeur d'artichaut et la mafia mesmène à ses trousses...

Quelqu’un me disait récemment que le plus dur quand on écrit un livre c’est de retenir le lecteur d’autant que “des histoires originales, il n’y en a plus”. “Bons baisers de Mesménie” vient directement le contredire avec brio. Continue reading

Cette obscure clarté d’Estelle Laure

Cette obscure clarté d’Estelle LaureCette obscure clarté par Estelle Laure
Publié par Hachette le 14 septembre 2016
Genre: Jeunesse
Pages: 300
Format: Ebook
Lu par : Flo
four-stars
Amazon

Mon père est à l’asile. Ma mère a pris des vacances à durée indéterminée. Si on apprend qu’elle nous a laissées seules, Wren et moi, on va nous séparer.
Après le lycée il reste le frigo à remplir, les factures à payer, la maison qui tombe en ruines, nos voisins à gérer… Heureusement, deux personnes connaissent notre secret : ma meilleure amie Eden et Digby son frère jumeau merveilleusement parfait – et parfaitement casé.
Certains jours, j’ai l’impression que je ne vais pas y arriver. Alors quand, en rentrant du boulot, je trouve le frigo qui déborde ou des muffins encore fumants au pied de l’escalier, je ne peux m’empêcher de me demander : Est-ce qu’on cherche à nous empoisonner ? Ou bien est-ce que, même au cœur des ténèbres, l’espoir pourrait briller ?

Dans mon métier, je suis toujours à la recherche de romans jeunesses à faire découvrir à mes étudiants. Dès que j’ai vu la couverture de ce roman, j’ai pensé aux classeurs de mes jeunes, j’ai alors compris que je ne devais pas passer à côté de ce récit… Et bien, j’ai eu raison. Continue reading