Archives

Les indics de Christophe Cornevin : Un documentaire qui balance

Les indics de Christophe Cornevin : Un documentaire qui balanceLes indics par Christophe Cornevin
Publié par Flammarion le 5 octobre 2011
Genre: Documentaire
Pages: 478
Lu par : Mélanie
two-stars
Amazon

Présentation de l'éditeur
Des « mouches » lancées dans le Paris de Louis XIV aux informateurs appointés par la police en passant par Vichy, la dénonciation est une discipline nationale.

Les Indics lèvent le voile sur le monde obscur des informateurs. Pour la première fois, policiers, gendarmes, douaniers  ou encore  officiers de renseignement sortent du silence. Brisant les  tabous, ils racontent comment ils recrutent, gèrent, rémunèrent et se débarrassent de leurs correspondants de l’ombre. Délinquance en col blanc, filières de drogue, de prostitution ou d’immigration clandestine, réseaux terroristes : à la frontière du bien et du mal, les « indics » sont sur tous les fronts.

De la délation à la dénonciation citoyenne : portrait de la France qui balance.

 

J’ai choisi ce livre car le titre m’interpellait beaucoup. C’est exactement ce que j’aime lire : un livre documentaire sur un sujet que nous, simples citoyens, ne connaissons pas ou peu. J’espérais en découvrir plus sur les dessous de la police.

Dès les premières pages, je me retrouve au cœur d’un livre d’histoire… La première partie du livre nous raconte comment la délation fait son apparition à partie de l’Empire romain…. Et là s’ensuit une énumération sans fin de noms d’historiens, mais aussi de personnages divers et variés….. Et je m’ennuie….

C’est un livre long et fastidieux à lire avec des anecdotes bien trop anciennes.

Je l’ai lu comme un livre d’histoire et non pas comme un documentaire. Il correspondra parfaitement à un public averti, friand de ce genre de lecture. Pour ma part, j’ai eu bien du mal à le finir… Le langage soutenu utilisé ne m’a pas aidé à accrocher, et a rendu ma lecture très longue.

Je mets tout de même 2 étoiles à ce livre pour saluer le travail de recherche d’archives, et les connaissances évidentes de l’auteur de ce milieu méconnu.