Archives

L’esclave de C.S Pacat : fantasy à la sauce gréco-romaine (enfin quand je dis sauce …. )

Ce livre pourrait ne pas être adapté à un jeune public compte tenu de l'usage de contenu à caractère sexuel, usage de drogue et d'alcool et/ou de violence.
L’esclave de C.S Pacat : fantasy à la sauce gréco-romaine (enfin quand je dis sauce …. )L'esclave par C.S Pacat
Series: Prince captif #1
le 17 juin 2016
Genre: Fantasy
Pages: 306
Format: Ebook
Lu par : Audrey
one-star
Amazon

Damen est un héros pour son peuple et le légitime héritier du trône d'Akielos. Mais lorsque son demi-frère s'empare du pouvoir, Damen est capturé, dépouillé de son identité et offert comme esclave au prince d'un royaume ennemi.
Beau, manipulateur et létal, son nouveau maître, le prince Laurent, incarne ce qui se fait de pire à la cour de Vere. Mais dans la toile mortelle de la politique Vérétienne, les apparences sont trompeuses, et lorsque Damen se retrouve pris dans un jeu de pouvoir pour le trône, il doit s'allier à Laurent afin de survivre et sauver son royaume.
Sans jamais oublier une règle vitale : cacher sa véritable identité à tout prix. Car l'homme dont il a besoin est celui qui a le plus de raisons de le haïr...

Dans la même série : Le guerrier
Du même auteur : Le guerrier, Le roi

L’histoire présentée était plutôt alléchante : un prince évincé du trône par son demi-frère et offert comme esclave à la famille royale ennemie.

Ca laissait présager une bonne histoire d’intrigues avec quelques combats pour pimenter, classique mais avec du potentiel. Continuer la lecture

Anasterry d’Isabelle Bauthian : aucun monde n’est parfait

Anasterry d’Isabelle Bauthian : aucun monde n’est parfaitAnasterry par Isabelle Bauthian
Publié par ACtuSF le 18 aout 2016
Genre: Fantasy
Pages: 496
Format: Livre papier
Lu par : Ciena
four-stars
Amazon

Rien ne saurait ébranler Anasterry, la plus riche et intellectuelle baronnie de Civilisation. Rien... sauf peut-être un défi de gamins.

Quand Renaldo, fils du baron de Montès, et son meilleur ami entreprennent de trouver la faille de cette utopie pour séduire une jeune fille, ils ignorent qu'ils vont déterrer de sombres secrets...

Quels sont ces monstres découverts dans les marais ? Sont-ils liés à la tolérance d'Anasterry pour les mi-hommes qu'on opprime partout ailleurs ? Après trente ans de paix, Civilisation risque-t-elle d'être si facilement bouleversée ?

Pour réparer ses erreurs, Renaldo devra choisir entre son patriotisme, ses idéaux et ses responsabilités d'homme libre. Il apprendra surtout qu'on ne pardonne rien aux donneurs de leçons, surtout quand ils ont raison...

Lorsque j’ai reçu « Anasterry » par la poste et que j’ai ouvert le paquet, mon conjoint m’a dit « oho ! un livre de fantasy et écrit par une femme en plus ? Aîe aïe aïe, je la plains ! » Le livre était trop beau et trop lourd pour que je lui envois sur la tête. Continuer la lecture

Les traqueurs d’Antoine Bombrun : quand trop d’AD&D tue la fantasy

Les traqueurs d’Antoine Bombrun : quand trop d’AD&D tue la fantasyLes traqueurs par Antoine Bombrun
Publié par L'attelage le 17 février 2016
Genre: Fantasy
Pages: 340
Format: Ebook, Livre papier
Lu par : Ciena
three-stars
Amazon

Trois bannis jetés dans une quête impossible, où vengeance et salut s'entremêlent. Les yeux blancs, l'âme noire. Un nécromancien, dont la folie n'a d'égal que la puissance. Vole, vole, vole et virevolte ; ma mémoire tangue comme une barque sur les flots !

Je suis persuadée qu’écrire un roman est plus dur que tout autre écrit. Après tout, le but n’est pas seulement d’écrire une histoire mais de captiver le lecteur. Selon le genre choisi les règles pour le faire sont différentes, certes, mais le but est le même : faire en sorte que le lecteur tourne la première page et continue à tourner jusqu’au dernier.  Continuer la lecture

Les temps sombres de Marc Castelin : embrouille temporelle

Les temps sombres de Marc Castelin : embrouille temporelleLes temps sombres par Marc Castelin
Publié par Amazon Genre: Fantasy
Pages: 157
Format: Ebook
Lu par : Claire
one-star
Abebooks

Aux prémices des premiers Âges, une ombre maléfique parcourait les territoires inconnus. De grands affrontements eurent lieu, dévastant les terres à maintes reprises. Ce ne fut qu’au crépuscule des 1000 années qui suivirent que la paix s’établit. L’Ombre s’était essoufflée. Naquit le vent de mémoire qui apporta la connaissance aux humains. Les terres prospérèrent durant 1000 autres années, ignorant les blessures. Hélas, l’Ombre noire sortit des profondeurs du ventre de la terre. Elle sema la discorde entre les peuples. Des migrants d’hommes, de femmes et d’enfants abandonnèrent leurs pays et ils envahirent les terres prospères. Des combats reprirent sous l’œil attentif de l’Ombre qui gloussait. À nouveau, elle se propageait insidieusement, recouvrant les plaines, les montagnes, encourageant le mal et la violence. Le jour disparut, laissant place à la nuit glaciale.

Je viens de terminer le livre  » les temps sombres de marc Castellin » j ai choisi ce livre car la couverture et le résumé m avaient l air engageants. En effet en résumé on peut lire qu’aux prémices des premiers ages , une ombre maléfique parcourait les territoires inconnus [….]ce ne fut qu au crépuscule des 1000 années qui suivirent que la paix s’établit. L’Ombre c était essoufflée. Naquit le vent des mémoire qui apporta la connaissance aux humains. Continuer la lecture

La reine exilée de Cinda Williams Chima : plus de pages, moins de talent

La reine exilée de Cinda Williams Chima : plus de pages, moins de talentLa reine exilée par Cinda Williams CHIMA
Series: Les sept royaumes #2
Publié par Castelmore le 6 juillet 2011
Genre: Fantasy
Pages: 602
Format: Ebook
Lu par : Flo
one-star

Présentation de l'éditeur :
100 pages de plus que le premier tome et évidement plus de descriptions comme toujours avec cette auteure… mais à nouveau, je m’interroge sur les raisons qui pousse Cinda Chima à tirer en longueur ce roman. Je pense réellement que c’est sa signature littéraire mais cela me pose problème car c’est très lourd.
Tout comme dans le premier tome, il faut attendre la seconde partie du roman pour avoir une lecture plus suivie et donc une écriture plus rythmée.
Entre amour interdit, questionnement sur les devoirs militaires, d’une future reine et d’un magicien en herbe, chaque personnage cherche sa place dans un royaume où les relations sont tendues et où la guerre peut éclater à tout moment. Un nouveau personnage, bien mystérieux, « Corbeau » apparait dans le monde magique des rêves mais à la fin du roman on se demande encore et toujours ce qu’il fait là et qui il est, car l’auteure ne nous offres aucun indice concernant ce personnage bien sombre.
Je conseille ce roman aux personnes n’ayant pas peur de la lourdeur de l’écriture et aimant le fantasy. Il est évident que je déconseille cette lecture aux passionnés de tous autres genres car aimer lire ne signifie pas tirer du plaisir d’un livre si long pour si peu d’histoire à proprement parler !
J’offre deux étoiles à ce tome :
La première, pour la couverture qui est superbe, surtout au niveau des couleurs car je ne suis pas encore certaine d’avoir réellement compris la représentation.
La seconde étoile, c’est grâce aux personnages à nouveau. Même si ceux-ci ne sont pas aussi puissants et attachants que dans le premier tome car ils ont changé tant dans leur personnalité que dans leur rôle au sein du royaume, il reste un point auquel on peut s’accrocher…et heureusement.

100 pages de plus que le premier tome et évidement plus de descriptions comme toujours avec cette auteure… mais à nouveau, je m’interroge sur les raisons qui pousse Cinda Chima à tirer en longueur ce roman. Je pense réellement que c’est sa signature littéraire mais cela me pose problème car c’est très lourd. Continuer la lecture