Archives

L’affaire Isobel Vine de Tony Cavanaugh : lent, trop lent

Ce livre pourrait ne pas être adapté à un jeune public compte tenu de l'usage de contenu à caractère sexuel, usage de drogue et d'alcool et/ou de violence.
L’affaire Isobel Vine de Tony Cavanaugh : lent, trop lentL'affaire Isobel Vine par Tony Cavanaugh
Publié par Sonatine le 6 avril 2017
Genre: Policier
Pages: 416
Format: Livre papier
Lu par : Ciena
three-stars
Amazon

Pour n'importe quel passant, les rues, les places, les jardins de
Melbourne possèdent un charme certain. Pour Darian Richards, chacun de ces lieux évoque une planque, un trafic de drogue,
un drame, un suicide, un meurtre. Lassé de voir son existence ainsi définie par le crime, et uniquement par le crime, il a décidé, après seize ans à la tête de la brigade des homicides, de
passer à autre chose. Une vie solitaire, plus contemplative.

Il accepte néanmoins de sortir de sa retraite par amitié pour le chef de la police qui lui demande de disculper son futur successeur, en proie à des rumeurs relatives à une
ancienne affaire : en 1990, après une fête donnée chez elle, on a retrouvé le corps sans vie de la jeune
Isobel Vine. Suicide, accident, meurtre ? L'enquête fut d'autant plus délicate que
quatre jeunes flics participaient à cette soirée. Elle fut classée sans suite, mais le doute persiste sur ce qui s'est réellement passé.

Reprendre des investigations vingt-cinq ans après les faits n'est jamais une partie de plaisir, surtout quand l'affaire concerne de près la police. Les obstacles ne manquent pas. C'est sans compter sur le caractère obstiné, rebelle et indiscipliné de Darian Richards et sur sa fâcheuse habitude à porter davantage d'attention et de respect aux morts qu'aux vivants. L'enquête rythmée de nombreux rebondissements va peu à peu l'amener aux frontières du bien et du mal, de la vérité et du mensonge, et Richards y perdra peut-être ses dernières illusions.

Une description rarement vue des rouages policiers. Une ville, Melbourne, personnage à part entière du roman. Une intrigue captivante. Et un antihéros plein de blessures intimes, misanthrope et obstiné, que l'on a envie de retrouver à peine la dernière page tournée.

Un polar en terre australienne. En voilà une lecture qui paraît intéressante !  Continue reading

Là où les lumières se perdent de David Joy : tel père tel fils ?

Là où les lumières se perdent de David Joy : tel père tel fils ?Là où les lumières se perdent par David Joy
Publié par Sonatine le 25 aout 2016
Genre: Policier
Pages: 304
Format: Ebook
Lu par : Bunnydroit
four-stars
Amazon

L'histoire sombre, déchirante et sauvage d'un jeune homme en quête de rédemption.

Caroline du Nord. Dans cette région perdue des Appalaches, McNeely est un nom qui fait peur, un nom qui fait baisser les yeux. Plus qu’un nom, c’est presque une malédiction pour Jacob, dix-huit ans, fils de Charly McNeely, baron de la drogue local, narcissique, violent et impitoyable. Amoureux de son amie d’enfance, Maggie Jenkins, Jacob préfère garder ses distances. Il est le dauphin, il doit se faire craindre et respecter, régler les affaires de son père de la façon la plus expéditive qui soit. Après un passage à tabac qui tourne mal, Jacob se trouve confronté à un dilemme : doit-il prendre ses responsabilités et payer pour ses actes ou bien suivre la voie paternelle ? Alors que le filet judiciaire se resserre autour de lui, Jacob a encore l’espoir de sauver son âme pour mener une vie normale avec Maggie. Mais cela ne pourra se faire sans qu’il affronte son père, bien décidé à le retenir près de lui.

Le roman se lit comme un roman de gare, simplement et rapidement. L’histoire est racontée dans un style fluide et sans accroc avec un degré de détails très réaliste et agréable. Continue reading

Le sang du monstre d’Ali Land : une si gentille fille

Ce livre pourrait ne pas être adapté à un jeune public compte tenu de l'usage de contenu à caractère sexuel, usage de drogue et d'alcool et/ou de violence.
Le sang du monstre d’Ali Land : une si gentille filleLe sang du monstre par Ali Land
Publié par Sonatine le 22/09/2016
Genre: Thriller
Pages: 288
Format: Livre papier
Lu par : Bunnydroit
five-stars
Amazon

Après avoir dénoncé sa mère, une tueuse en série, Annie, quinze ans, a été placée dans une famille d'accueil aisée, les Thomas-Blythe. Elle vit aujourd'hui sous le nom de Milly Barnes et a envie, plus que tout, de passer inaperçue. Elle a néanmoins beaucoup de difficultés à communiquer avec les ados de son âge et préfère les enfants plus jeunes, plus particulièrement une petite fille vulnérable du voisinage. Sous son nouveau toit, elle est la proie des brimades de Phoebe, la fille des Thomas-Blythe, qui ignore tout de sa véritable identité. À l'ouverture du procès de la mère de Milly, qui fait déjà la une de tous les médias, la tension monte d'un cran pour la jeune fille dont le comportement va bientôt se faire de plus en plus inquiétant.

 

L’histoire est captivante et totalement inédite.
Bien écrite, l’histoire se construit sur l’imbrication de deux sujets, l’un froid et dense diffus mais de plus en plus présent et l’autre, plus anodin en surface passant au second plan à mesure que l’histoire s’écrit. Milly va au collège, et comme toute nouvelle, subit  les brimades de ses nouveaux camarades, vit le cliché des premiers amours et des fêtes alcoolisées, se fabrique des amitiés de soutien. Continue reading