Archives

Une bouche sans personne de Gilles Marchand : Une bulle de tendresse dans un monde de brutes

Une bouche sans personne de Gilles Marchand : Une bulle de tendresse dans un monde de brutesUne bouche sans personne par Gilles Marchand
Publié par Les forges de Vulcain le 25 août 2016
Genre: Litterature française
Pages: 260
Format: Livre papier
Lu par : Marie
five-stars
Amazon

Un comptable se réfugie la journée dans ses chiffres et la nuit dans un bar où il retrouve depuis dix ans les mêmes amis. Le visage protégé par une écharpe, on ne sait rien de son passé. Pourtant, un soir, il est obligé de se dévoiler. Tous découvrent qu'il a été défiguré. Par qui, par quoi? Il commence à raconter son histoire à ses amis et à quelques habitués présents ce soir-là. Il recommence le soir suivant. Et le soir d'après. Et encore. Chaque fois, les clients du café sont plus nombreux et écoutent son histoire comme s'ils assistaient à un véritable spectacle. Et, lui qui s'accrochait à ses habitudes pour mieux s'oublier, voit ses certitudes se fissurer et son quotidien se dérégler. Il jette un nouveau regard sur sa vie professionnelle et la vie de son immeuble qui semblent tout droit sortis de l'esprit fantasque de ce grand-père qui l'avait jusque-là si bien protégé du traumatisme de son enfance.
Léger et aérien en apparence, ce roman déverrouille sans que l'on y prenne garde les portes de la mémoire. On y trouve les Beatles, la vie étroite d'un comptable enfermé dans son bureau, une jolie serveuse, un tunnel de sacs poubelle, des musiciens tziganes, une correspondance d'outre-tombe, un grand-père rêveur et des souvenirs que l'on chasse mais qui reviennent. Un livre sur l'amitié, sur l'histoire et ce que l'on décide d'en faire. Riche des échos de Vian, Gary ou Pérec, lorgnant vers le réalisme magique, le roman d'un homme qui se souvient et survit - et devient l'incarnation d'une nation qui survit aux traumatismes de l'Histoire.

Les romans imaginaires sont un style difficile. Il faut être capable de tenir un raisonnement illogique sur la durée, sans s’emmêler les pinceaux ou s’essouffler. Gilles Marchand y arrive parfaitement et nous entraîne alors dans l’univers de son narrateur (dont on ne connaîtra jamais le nom). Continuer la lecture

Le cri de Nicolas Beuglet : YES !!!!!

Le cri de Nicolas Beuglet : YES !!!!!Le cri par Nicolas Beuglet
Publié par XO le 8 septembre 2016
Genre: Policier, Thriller
Pages: 494
Format: Ebook
Lu par : Marie
four-stars
Amazon

Hôpital psychiatrique de Gaustad, Oslo.À l’aube d’une nuit glaciale, le corps d’un patient est retrouvé étranglé dans sa cellule, la bouche ouverte dans un hurlement muet. Dépêchée sur place, la troublante inspectrice Sarah Geringën le sent aussitôt : cette affaire ne ressemble à aucune autre…

Et les énigmes se succèdent : pourquoi la victime a-t-elle une cicatrice formant le nombre 488 sur le front ? Que signifient ces dessins indéchiffrables sur le mur de sa cellule ? Pourquoi le personnel de l’hôpital semble si peu à l’aise avec l’identité de cet homme interné à Gaustad depuis plus de trente ans ?

Pour Sarah, c’est le début d’une enquête terrifiante qui la mène de Londres à l’île de l’Ascension, des mines du Minnesota aux hauteurs du vieux Nice.

Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va lier son destin à celui d’un journaliste d’investigation français, Christopher, et découvrir, en exhumant des dossiers de la CIA, une vérité vertigineuse sur l’une des questions qui hante chacun d’entre nous : la vie après la mort…

Et la réponse, enfouie dans des laboratoires ultrasecrets, pourrait bien affoler plus encore que la question !

Inspiré par des découvertes et des événements réels, Le Cri renvoie à nos peurs les plus intérieures. Un thriller sur la folie des hommes et le danger d’une science dévoyée, transformée en arme fatale.

Nicolas Beuglet est scénariste. Le Cri est son deuxième roman.

Il est des livres qui ont un goût de trop peu… Celui-ci en fait en est un ! Vous savez ce genre de livre une fois terminé où vous vous dites « 200 pages de plus, je les aurais dévorées sans problème…. » Continuer la lecture

Fast girl de Suzy Favor Hamilton : Où comment détruire sa vie à vitesse grand V

Ce livre pourrait ne pas être adapté à un jeune public compte tenu de l'usage de contenu à caractère sexuel, usage de drogue et d'alcool et/ou de violence.
Fast girl de Suzy Favor Hamilton : Où comment détruire sa vie à vitesse grand VFast girl par Suzy Favor Hamilton
Publié par Talent sport le 30 mars 2016
Genre: Autobiographie
Pages: 247
Format: Ebook
Lu par : Marie
four-stars
Amazon

Suzy avait tout, la beauté, le talent, de grands sponsors, une famille, trois participations aux Jeux Olympiques et un jeune mari aimant. Mais pour échapper à son mal de vivre et à une terrible anxiété, elle est devenue Kelly et s'est créé une double vie à Las Vegas... "Je me concentrais sur ce que je pensais être le look idéal pour une escort girl de choix. J'étais maintenant la numéro 2 des hôtesses les plus demandées de Vegas. Mon ambition absolue était de devenir la numéro 1. Il fallait que mon apparence fasse la différence... Naturellement, mon ascension a été rapide. Pas assez rapide à mon goût, bien entendu. Mes séances d'UV donnaient l'impression que mon corps avait baigné dans la lumière du désert. Les robes moulantes que je portais continuaient de décroître en taille, à cause de mon manque d'appétit. Dans un jour comme celui-là, je voulais juste me nourrir de mon exaltation. Ce jour-là, je portais une robe moulante rouge vif conçue par mon créateur préféré, Hervé Léger. Elle m'allait comme une seconde peau. Je n'avais pas envie de retourner à mon ancienne vie. Ni aujourd'hui, ni jamais". Révélée par les médias, l'histoire de Suzy Favor Hamilton a stupéfié l'Amérique.

J’avoue qu’au départ ce livre, confessions d’une athlète devenu l’escort n°1 de Las Vegas, n’est pas dans le genre de mes lectures habituelles. Motivée pas une curiosité (malsaine peut-être…) grandissante suite à la diffusion de son interview il y a quelques mois à la télévision, j’ai souhaité lire ce livre afin de me forger mon avis personnel. En règle générale, j’évite les biographies, ayant toujours la crainte d’une sorte de voyeurisme mal placé (qui peut en plus être accentué par l’écriture ou par le récit lui-même). Continuer la lecture

L’hiver à Sokcho de Elisa Shua Dusapin : un livre qui nous a laissé aussi froid que le titre

L’hiver à Sokcho de Elisa Shua Dusapin : un livre qui nous a laissé aussi froid que le titreHiver à Sokcho par Elisa Shua Dusapin
Publié par Zoe le 18 août 2016
Genre: Litterature française, Litterature francophone
Pages: 144
Format: Ebook
Lu par : Marie
two-stars
Amazon

Présentation de l'éditeur :
A Sokcho, petite ville portuaire proche de la Corée du Nord, une jeune Franco-coréenne qui n'est jamais allée en Europe rencontre un auteur de bande dessinée venu chercher l'inspiration depuis sa Normandie natale. C'est l'hiver, le froid ralentit tout, les poissons peuvent être venimeux, les corps douloureux, les malentendus suspendus, et l'encre coule sur le papier, implacable : un lien fragile se noue entre ces deux êtres aux cultures si différentes. Ce roman délicat comme la neige sur l'écume transporte le lecteur dans un univers d'une richesse et d'une originalité rares, à l'atmosphère puissante.

Née en 1992 d'un père français et d'une mère sud-coréenne, Elisa Shua Dusapin est diplômée de l'Institut littéraire suisse de Bienne. Hiver à Sokcho est son premier roman.

J’avoue que généralement je me méfie des livres ayant des critiques élogieuses dans la presse ou sur internet… Je suis finalement souvent déçue par la lecture car le roman n’est pas à la hauteur des attentes créées par les critiques. Les critiques ayant tendance à mettre mon esprit en appétit d’une lecture devant ensuite se révéler exceptionnelle. Continuer la lecture