Tag Archive | humour

Tout va très bien madame la Comtesse de Francesco Muzzopapa : Très chère !

Tout va très bien madame la Comtesse de Francesco Muzzopapa : Très chère !Tout va très bien, madame la Comtesse par Francesco Muzzopappa
Publié par J'ai lu le 26 avril 2017
Genre: Humour
Pages: 252
Format: Livre papier
Lu par : Ciena
five-stars
Amazon

La comtesse Maria Vittoria dal Pozzo della Cisterna est effondrée : elle a dû se séparer de la quasi-totalité de ses domestiques et la voilà réduite à faire ses propres courses au supermarché. Tout ça à cause d'un fils, beau comme un dieu et bête comme une huître, qui a jugé malin d'offrir le dernier joyau familial à une starlette décérébrée. Pour sortir de ce pétrin, il va falloir faire preuve d'imagination...

Après ma dernière critique j’avais envie de rire, du vrai. Continue reading

Agent double de Dan o’Malley : Encore un coup de maître pour la Checquy

Agent double de Dan o’Malley : Encore un coup de maître pour la ChecquyAgent Double par Daniel O'Malley
Series: Au service surnaturel de sa majesté #2
Publié par Super 8 éditions le 1 juin 2017
Genre: Fantastique, Humour
Pages: 880
Format: Livre papier
Lu par : Aurore
five-stars
Amazon

Quand, après des années de combats acharnés, deux organisations secrètes et rivales sont contraintes d' allier leurs forces, une seule personne semble en mesure de les aider à conclure cette paix nécessaire : Myfanwy Thomas.

D'un côté, la Checquy, organisation secrète chargée de combattre les forces surnaturelles qui menacent la Couronne britannique.

De l'autre, les Greffeurs, une société de peu recommandables alchimistes belges adeptes de manipulations génétiques en tous genres.

Mais c'est sans compter les mystérieux Antagonistes, qui tentent par tous les moyens de faire échouer les négociations.

Goules anthropophages, sous-marins informes, prodiges permanents et monstres en tous genres... Entre Jasper Fforde et James Bond, Douglas Adams et les Men in Black, le lecteur retrouvera avec un immense plaisir l'incroyable univers de The Rook, boosté à la terreur sourde et à l' humour survolté. Un voyage dont on ne revient pas indemne !

Du même auteur : The Rook

La fin du premier tome, The Rook, ne laissait pas forcément présager une suite de l’histoire. Je ne savais donc pas trop à quoi m’attendre. On va en fait suivre une tentative de paix entre 2 peuples qui se détestent depuis plusieurs siècles : La Checquy et les Greffeurs. Continue reading

Poussez, madame de Sylvie COCHE : A naître de rire

Poussez, madame de Sylvie COCHE : A naître de rirePoussez, madame ! par Sylvie COCHE
le 3 mars 2016
Genre: Humour
Pages: 192
Format: Ebook
Lu par : Flo
five-stars
Amazon

Il s'en passe de belles en salle de travail.
" Poussez, madame ! " est peut-être la phrase la plus prononcée par Sylvie Coché depuis qu'elle a commencé sa carrière de sage-femme. Trente ans plus tard, celle qui a vu naître des milliers d'enfants à Lyon, nous livre son carnet d'anecdotes sur les mamans, les papas, les médecins et les familles ! Crises de nerfs, naissances miraculeuses, blagues douteuses, accouchements rocambolesques : tout ce qui est écrit dans ce livre est pourtant 100 % vrai !

Etant maman d’un petit garçon de 2 ans et demi, ce titre m’a parlé très rapidement… Il m’a même fait sourire, j’ai tellement de souvenirs liés à la grossesse et à l’accouchement… et pas spécialement agréables. Alors, j’ai foncé après une rapide lecture du résumé de l’éditeur…l’expérience d’une sage-femme… la curiosité me piquait. Continue reading

Le blogébul de Cyann : un blog artistiquement drôle

 

Les Nouvelles Plumes est un blog littéraire et, du coup, forcément, mes interview tournent autour de ça.

Oui mais lors du concours « La Nuit des Blogs » j’ai découvert le blog d’une dessinatrice talentueuse, drôle et sensible, que j’ai tellement aimé que j’ai eu envie de vous le présenter et de faire une interview de Cyann, sa créatrice.

Bon alors à part ton pseudo, le fait que tu travailles dans un magasin et que ton chéri est astronome, qui se cache derrière la talentueuse Cyann ?

Ben, je suis une fille comme toutes les autres qui essaye de se faire sa petite place dans ce si grand monde. J’ai une formation de technicienne de laboratoire où j’ai bossé plusieurs années en bactériologie mais en partant au Canada, j’ai fait plein d’autres choses, ce qui m’a donné un bagage assez peu ordinaire. Mes centres d’intérêt tournent autour des arts (Littérature, dessin, cinéma…), bien sûr, mais aussi beaucoup autour des sciences, côté que j’aimerais beaucoup développer sur mon blog pour faire connaître aux gens de manière amusante toutes ces merveilleuses choses qui nous entourent.

Depuis quand dessines-tu ?

Depuis que je sais tenir un crayon, à vrai dire. J’ai vite compris, étant enfant, que dessiner pouvait m’emmener dans n’importe quel monde, au même titre que les livres, à cela près que je les créais à mon goût et que je pouvais en être constamment entourée. On crée des personnages, des vies, on s’attache, on grandit avec, on en rencontre des nouveaux et tout ce petit monde aide à évoluer et à franchir les étapes de la vie – beaucoup plus qu’on ne peut le croire.

Quels sont tes projets dans ce domaine ?

J’aimerais tenter de publier une BD faite à l’aquarelle sur mon arrivée en Guadeloupe alors que je n’avais que 10 ans et montrer comment, avec mon regard d’enfant, j’ai vécu ma drôle d’adaptation là-bas. Si ça marche, je referai la même chose mais cette fois-ci pour mon vécu au Canada. Rires garantis !

Que va devenir le blog dans le futur ?

J’espère le développer assez pour le faire connaître au plus de monde possible et, pourquoi pas, en faire un site. C’est beaucoup de temps et d’investissement mais les commentaires de mes lecteurs m’encouragent énormément. C’est extrêmement gratifiant de se dire qu’on réussit à toucher les gens, à les faire sourire, réfléchir ou qu’on leur apporte quelque chose lorsqu’ils lisent ce qu’on crée. Je fais une grosse différence entre « montrer ce qu’on fait » et « partager ce qu’on fait ». L’interaction avec les lecteurs, c’est précieux et ça m’apporte à moi beaucoup plus qu’ils ne le pensent ; alors quelle que soit l’évolution future du blog, mes échanges avec eux reste une des conditions sine qua non.

Du peu de bulles qu’on voit dans ton blog, l’humour est omniprésent. Ça ne t’empêche pas, à chaque fois, de faire passer un message fort (l’intolérance, l’hypocrisie, la violence). Le dessin est-il un moyen pour toi de te lever contre les injustices ?

Je le vois davantage comme un moyen d’exprimer ce que je pense et ressens plutôt que comme un moyen de lutte. Je fais passer des messages, mais si par la suite ils poussent les autres à réfléchir ou à évoluer alors tant mieux. Mais mon but principal est avant tout de toucher les gens, juste assez pour que eux entament le processus de réflexion. Un bon exemple dans ce que je fais, ce sont les strips « Kim et Meg ». C’est, de prime abord, une mini BD légère qui montre avec humour les interactions entre deux filles totalement différentes qui ne se comprennent pas. Mais je souhaite y faire passer des valeurs sous-jacentes comme la différence, la tolérance et surtout la compréhension. Kim comme Meg ont des à-prioris et même des préjugés (négatifs ou non) l’une sur l’autre et pensent exactement savoir qui elles ont en face – et même qui elles sont elles-même. Au premier regard, la BD semble faite pour sourire mais au fur et à mesure que j’en écrirai les strips, les lecteurs y verront une seconde lecture. Disons, en gros que je ne me vois pas comme une militante mais plutôt comme une « pousseuse à la réflexion ».

Parlons un peu lecture tout de même. Es-tu une lectrice et si oui quel genre de livre aimes-tu ?

Ma mère m’a appris à lire avant l’âge dit « normal », si bien que je lis couramment depuis toute petite. Je passais mon temps dans les bibliothèques et j’étais une vrai dévoreuse de bouquins !

Quand j’étais jeune, je lisais tellement que je le faisais même en marchant pour rentrer chez moi, entre les cours (et même durant le cours !), j’étais connue pour avoir toujours un livre sur moi. Il m’est déjà arrivé de lire même pendant les anniversaires des copines, c’est dire ! Je lis beaucoup moins aujourd’hui à cause de tout ce que la vie d’adulte impose comme contraintes et du temps que je passe aussi à bloguer, mais j’aime toujours autant ça.

Je lis de presque tout : de Hugo à Tolkien, en passant par Mary Higgins Clark, Lesley Downer ou Christopher Paolini. C’est très varié à la fois dans le genre littéraire mais aussi dans le type d’écriture. Pourtant je ne suis pas exclusive aux livres et j’ai dévoré énormément de bandes dessinées et de mangas, qui restent des genres encore trop méprisés parce que mal connus ou stéréotypés et c’est bien dommage car ils ont beaucoup à nous apprendre dans bien des domaines.

Offres-tu des services pour les auteurs et les éditeurs ? Si oui quoi et comment te contacter ?

J’aimerais bien réaliser des illustrations pour des livres ou des couvertures. Actuellement, je collabore avec Dixy, un jeune rappeur qui souhaite réaliser une vidéo You Tube sur le thème de l’alcoolisme et j’en conçois les illustrations. Parmi le million d’envies que j’ai pu avoir, j’ai toujours eu envie de créer des livres pour enfants ou même juste d’en illustrer. Il est possible de me contacter via mon blog ou ma page Facebook, si ça intéresse quelqu’un. 😉

Pour découvrir le blogébul de Cyann cliquez ici : Blog

Bons baisers de Mesménie de Fabienne Betting : Mister Bean chez les soviets

Bons baisers de Mesménie de Fabienne Betting : Mister Bean chez les sovietsBienvenue en Mesmenie par Fabienne Betting
le 4 mai 2016
Genre: Humour
Pages: 400
Format: Ebook, Livre papier
Lu par : Ciena
four-stars
Amazon

Une annonce improbable, quelques rudiments de mesmène, un soupçon d'audace, et voici Thomas Lagrange, serveur au McDo, propulsé en tête des best-sellers. Tout irait pour le mieux s'il n'avait pas un coeur d'artichaut et la mafia mesmène à ses trousses...

Quelqu’un me disait récemment que le plus dur quand on écrit un livre c’est de retenir le lecteur d’autant que “des histoires originales, il n’y en a plus”. “Bons baisers de Mesménie” vient directement le contredire avec brio. Continue reading