Tag Archive | Maelle Guillaud

Le coup de coeur du mois de septembre

Bonjour à tous.

Ce mois-ci, “les nouvelles plumes” ont eu la chance de chroniquer les livres suivants :

On a eu la chance ce mois-ci d’avoir lu des livres très variés en genre et en qualité cependant trois livres sortent carrément du lot :

  • “Lucie ou la vocation” pour l’élégance de l’écriture et surtout pour le non-jugement ou parti pris de l’auteur sur ce sujet difficile
  • “Petit Pays” pour la poésie du texte et l’histoire poignante
  • “Feminine” pour l’humour et surtout pour cette recherche très poussée de soi dans un monde totalement masculin

Mention spéciale pour “Alors je me suis tue” qui rate le podium du fait que c’est un livre avec suite.

Cependant c’est sans hésiter que mon coup de coeur va à Maelle Guillaud pour “Lucie ou la vocation” pour son écriture totalement remarquable qui transcende largement le sujet choisi et l’utilisation pointue du suspense pour garder le lecteur en haleine alors que pourtant ça aurait été facile de tomber dans le cliché.

”                                                coup-de-coeur

 

téléchargement (2)

 

Comme à notre habitude nous contactons l’auteur pour une interview exclusive.

Pour information l’interview de Cecile Koppel, notre coup de coeur de juillet sera sur le blog en octobre.

 

Lucie ou la vocation de Maelle Guillaud : La délicate frontière entre la foi et l’orgueil

Lucie ou la vocation de Maelle Guillaud : La délicate frontière entre la foi et l’orgueilLucie ou la vocation par Maelle Guillaud
Publié par Editions Heloise d'Ormesson le 18 août 2016
Genre: Litterature française
Pages: 199
Format: Livre papier
Lu par : Ciena
five-stars
Amazon

Lucie est amoureuse. Éperdument. Mais pour imposer celui qu'elle a choisi, elle va devoir se battre. Ne pas céder face aux larmes de sa mère, à l'incompréhension de sa grand-mère, et à la colère de Juliette, sa meilleure amie. Malgré les humiliations quotidiennes, les renoncements, l'isolement et l'ascèse. Elle résiste et rêve d'absolu. Un jour pourtant, le sacrifice qu'elle a durement payé est violemment ébranlé par la découverte d'un secret. S'est-elle fourvoyée ou est-elle victime d'une manipulation?

Avec une sensibilité et une justesse infinie, L. ou la vocation nous entraîne dans les coulisses d'un monde fermé, soumis aux règles impénétrables d'une congrégation vouée au divin. Subtilement le roman dévoile ce processus d'abnégation jusqu'à ce que le doute s'immisce. Une histoire en étroite résonance avec nos problématiques sociétales, et qui permet peut-être de saisir avec plus d'acuité la violence que le sacrifice impose et surtout sa puissance à tout exiger de vous.

border

Je me suis toujours méfiée des livres parlant de foi et de vocation. Il est vrai que le plus souvent on tombe soit sur le livre d’un fan béat de tel ou tel saint soit sur un auteur dont les fantasmes nous pondent un énième opus des “oiseaux se cachent pour mourir” en plus, le hasard fit que ce livre est écrit par une éditrice or ma dernière critique concernait “le sourire du diable” dans lequel je me posait la question de savoir si un éditeur est capable d’écrire un roman. Continue reading