Archives de tags | mort

La mort n’existe pas de Damien ELEONORI : Aimez-vous les jeux de rôles ?

Ce livre pourrait ne pas être adapté à un jeune public compte tenu de l'usage de contenu à caractère sexuel, usage de drogue et d'alcool et/ou de violence.
La mort n’existe pas de Damien ELEONORI : Aimez-vous les jeux de rôles ?La mort n'existe pas par Damien Eleonori
Publié par Editions de Saxus le 11 octobre 2018
Genre: Thriller
Pages: 315
Format: Livre papier
Lu par : Ciena
five-stars
Amazon

Et si la fin du monde annoncée par les mayas avait réellement eu lieu sans qu'aucun d'entre nous ne s'en soit rendu compte ?
21 décembre 2012
Et si la fin du monde annoncée par les mayas avait réellement eu lieu sans qu'aucun d'entre nous ne s'en soit rendu compte ?
Sur le toit d'un hôpital parisien, Léo Liberati laisse son regard se perdre sur la capitale illuminée. Tant de choses se sont passées en trois jours. Il monte sur le parapet et étend les bras. Son dernier regard est attiré par le cadran de l'horloge trônant sur l'église du quartier de Petit-Montrouge. 4h44. Finalement tout était écrit depuis longtemps, il lève les yeux et, tel un ange, s'envole vers les cieux avant de retomber, entrainant l'humanité avec lui. Et si la fin du monde avait bien eu lieu, sans qu'aucun être humain ne s'en rende compte ?

Ecrivain sans avenir, Léo Liberati est un père de famille rongé par la routine. Le matin du 19 décembre 2012, trois jours avant la fin du monde, sa vie bascule.
Suite à un accident dont les circonstances demeurent mystérieuses, Léo se réveille à l'hôpital et se retrouve accusé de meurtre. Fuyant les forces de police, il s'engage alors dans une quête de la Vérité qui le mènera bien plus loin qu'il ne l'avait espéré. Il y trouvera les clés de son destin, mais surtout une révélation sur l'origine du monde et une certitude : la mort n'existe pas.

Comme le savent déjà pas mal de lecteurs, je suis le genre de personne à « me prendre la tête » surtout lorsqu’il s’agit de questions métaphysiques ou spirituelles. Ce qui m’amène, d’ailleurs souvent, à poser des questions étranges auxquelles mon entourage ne répond plus tellement il est habitué à mes bizarreries. Continuer la lecture

Le temps d’une île de Thierry Clech : l’humanité au fil de l’eau

Le temps d’une île de Thierry Clech : l’humanité au fil de l’eauLe temps d'une île par Thierry Clech
Publié par Ateliers Henri Dougier le 6/09/18
Genre: Litterature française
Pages: 132
Format: Livre papier
Lu par : Ciena
four-stars
Amazon

Face à cette île, les années passent, les personnages défilent. Thierry Clech a imaginé des fragments de vies, de l'âge de pierre jusqu'au siècle futur, offrant ainsi une surprenante histoire de l'humanité avec pour seul point commun ce paysage foulé.
" Je devinais dans la nuit la forme triangulaire d'une île, au centre de la baie, dont la masse obscure se détachait à peine des lueurs astrales du ciel. Cette île m'intriguait... "

Qui, à travers le temps, a contemplé cette île à l'horizon ? Qui, il y a un siècle, 300 ans ou plus d'un millénaire a arpenté cette côte, a foulé cette plage ? Des anonymes, des personnages célèbres ? Qui y est né, qui y est mort ? Dans quelles circonstances ?
Des hommes s'y sont entretués et des couples s'y sont embrassés. Certains y ont laissé des regrets. D'autres ont pu y infléchir leur destin.

Il y a de nombreuses années, j’étais tombée, par hasard, sur un livre un peu étrange écrit par Julien Greene et qui s’appelait « Varouna ». C’était un recueil de nouvelles avec pour seul lien une amulette qui, une fois trouvée, changeait le destin des gens, en général pour le pire. Continuer la lecture

Quand les hirondelles me reviennent de Yann Dejaury : attendez-vous au best-seller

Quand les hirondelles me reviennent de Yann Dejaury : attendez-vous au best-sellerQuand les hirdondelles le reviennent par Yann Dejaury
Publié par Auto-édité le 2 décembre 2016
Genre: Litterature française
Format: Livre papier
Lu par : Ciena
Amazon

Il a quelques années j’avais lu un livre appelé « The shack » et écrit par un illustre inconnu appelé W.Paul Young. J’avais été soufflée par l’histoire et en avais parlé autour de moi. On m’avait répondu « ouais, encore un livre plein de bons sentiments à l’américaine ». Un an plus tard, ce livre était lu par 8 millions de lecteurs, traduit dans plusieurs langues (« La cabane » pour le titre français) et on en a même fait un film appelé « Le chemin du pardon ». Continuer la lecture

Le voyage d’une seconde de Nour Kiahara : si vous aviez une seconde chance, qu’en feriez-vous ?

Le voyage d’une seconde de Nour Kiahara : si vous aviez une seconde chance, qu’en feriez-vous ?le voyage d'une seconde Publié par Auto-édité Genre: Policier
Pages: 232
Format: Ebook
Lu par : Aurore
three-stars
Amazon

Paraplégique depuis un an, Georges est sur le point de décéder dans son lit auprès de sa femme Catherine et sa petite fille, Edna. Après quatre-vingts années de vie, il le sait, c’est maintenant qu’il va la quitter. Pourtant, après avoir fermé les yeux, il se retrouve quelques instants plus tard dans son salon, confortablement assis dans son fauteuil. Et le plus étonnant… C’est qu’il a retrouvé l’usage de ses jambes !

S’ensuit alors un long voyage à travers le temps, à travers sa mémoire, et à travers des bonds dans le passé qu’il ne contrôle pas. Là où d’autres personnes profiteraient de ce phénomène pour assouvir des fantasmes illégaux, Georges, lui, sait très bien à quoi il va dédier sa nouvelle vie. Retrouver le Fugace. Le célèbre tueur en série qui a assassiné sa fille, Tyana, en 1988 et qui ne cesse de sévir encore aujourd’hui.

Au-delà des vérités douloureuses qu’il s’apprête à découvrir et des rencontres fortuites, Georges fera une bien triste constatation. Vivre à l’envers implique de retrouver certains êtres chers, mais aussi… D’en dire adieu à d’autres. S’est-il préparé ?

Au moment de mourir, Georges va revivre sa vie à l’envers par bons successifs dans le passé. Autant dire que ce petit résumé était pour moi très accrocheur et le livre l’a été tout autant. Malgré quelques petits défauts, je me suis laissée happée par ce voyage.

Continuer la lecture

Creuse la mort de Paul Clement : vous ne verrez plus le jardinage de la même façon

Ce livre pourrait ne pas être adapté à un jeune public compte tenu de l'usage de contenu à caractère sexuel, usage de drogue et d'alcool et/ou de violence.
Creuse la mort de Paul Clement : vous ne verrez plus le jardinage de la même façonCreuse la mort par Paul Clement
Publié par Post-Apo éditions le 15 septembre 2016
Genre: Horreur
Pages: 350
Format: Livre papier
Lu par : Ciena
four-stars
Amazon

« Que feriez-vous si chaque nuit une fosse était creusée dans votre jardin ?
Vous la rebouchez ; une nouvelle vous y attend le lendemain. Vous interrogez les autorités ; nul ne vous répond.
C'est la situation à laquelle Frédéric, un banquier de province, est confronté lorsqu'il découvre un beau matin une mystérieuse fosse en plein milieu de sa pelouse. Décidé à en découvrir l’origine, il est loin de se douter de l'ampleur que les événements vont bientôt prendre. Et s'il creusait sa propre tombe ? Celles de sa famille et de ses proches ?»

Du même auteur : Les décharnés

J’adore lire le second livre d’une nouvelle plume et voir comment son écriture a changé. C’était donc avec plaisir qu’après avoir lu et chroniqué « Les décharnés » qui avait même été élu coup de coeur du mois, je me suis précipité sur « Creuse la mort ». Continuer la lecture

Alfie le chat du bonheur de Rachel Wells : on a tous besoin d’un chat dans la vie

Alfie le chat du bonheur de Rachel Wells : on a tous besoin d’un chat dans la vieAlfie le chat du bonheur par Rachel Wells
Publié par City editions le 17 juin 2015
Genre: Humour
Pages: 228
Format: Ebook
Lu par : Bunnydroit
four-stars
Amazon

Alfie est un chat errant. Sans foyer depuis que son ancienne maîtresse est décédée, il erre de rue en rue jusqu’au moment où il arrive dans Edgar Road. Là, Alfie sait immédiatement qu'il a trouvé son nouveau quartier. Mais les habitants ne sont pas franchement d'accord : la dernière chose dont ils ont besoin c’est d’un chat qui passe de maison en maison ! Alfie est donc régulièrement chassé. Jusqu’au jour où plusieurs familles acceptent de le nourrir et de l’héberger à tour de rôle. Et quand l’adversité frappe, tous réalisent à quel point ils ont besoin du petit félin… Alfie ? Un chat qui apporte de l’espoir, de la sagesse et qui rend la vie plus douce. Les aventures d’un chat errant qui change la vie de tout un quartier.

A lire absolument. C’est le genre de livre qui vous réconcilie avec la vie. Continuer la lecture

Camille mon envolée de Sophie Daull : un crève-coeur

Camille mon envolée de Sophie Daull : un crève-coeurCamille, mon envolée par Sophie Daull
Publié par Le livre de poche le 24 août 2016
Genre: Autobiographie
Pages: 192
Format: Ebook
Lu par : Mélanie
four-stars
Amazon

Présentation de l'éditeur :
Camille, 16 ans, a été emportée en quatre jours par une fièvre foudroyante. Dans les semaines qui ont suivi la mort de sa fille, Sophie Daull a commencé à écrire. Écrire pour ne pas oublier Camille, son regard « franc, droit, lumineux », les moments de complicité ; l'après, le vide, l'organisation des adieux, les ados qu'il faut consoler, les autres dont les gestes apaisent. Écrire pour rester debout, vivre quelques heures chaque jour en compagnie de l'enfant disparue, endiguer le raz de marée des pensées menaçantes.
Loin de l'épanchement d'une mère endeuillée, Camille, mon envolée est le récit d'une résistance à l'insupportable, où l'agencement des mots tient lieu de programme de survie.

Pfiou, quel livre !

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre en le recevant. Le titre et la couverture ne me disait trop rien. Continuer la lecture

Ennemis Publics de Carola Clay : mais qui est l’auteur ?

Ennemis Publics de Carola Clay : mais qui est l’auteur ?Ennemis Publics par Carola Clay
le 2016
Genre: Policier
Pages: 400
Format: Livre papier
Lu par : Ciena
three-stars

Il faut que je vous raconte une histoire vraie sur ce livre.

Pour mon blog il m’arrive de solliciter les auteurs et les éditeurs et que des auteurs et des éditeurs me sollicitent mais jamais je n’ai reçu comme ça de but en blanc dans ma boîte aux lettres un livre. Continuer la lecture

Devil’s playground : un polar dans la cour des grands

Devil’s playground : un polar dans la cour des grandsThe devil's playground par Stéphane ANTOL
Publié par Amazon le 10 août 2016
Genre: Suspense
Pages: 245
Format: Ebook
Lu par : Plumedu02
four-stars
Amazon

Mark Levine, jeune enseignant, mène une vie paisible auprès de sa femme à San Francisco. Mais lorsque cette dernière le quitte, il ne se doute pas à quel point sa vie vient de basculer.
Ses parents se font sauvagement assassiner et lui-même échappe de peu à la mort. Son père, avant de s'éteindre, lui confie une clé et un mystérieux numéro, l’exhortant à ne faire confiance à personne, pas même la police. Soupçonné de meurtre, poursuivi par un tueur acharné, Mark n'a d'autre choix que de prendre son destin en main.
Avec l'aide d'un détective milliardaire et excentrique, il se lance dans une enquête dont les conclusions iront bien au-delà de ce qu’il pouvait imaginer…

Un seul mot me vient tout de suite à l’esprit pour caractériser ce livre : SUSPENSE.

Continuer la lecture

Petit pays de Gael Faye : quelque chose qui fait mal

Petit pays de Gael Faye : quelque chose qui fait malPetit Pays par Gael Faye
Publié par Grasset le 24/08/2016
Genre: Litterature française
Pages: 224
Format: Ebook
Lu par : Ciena
four-stars
Amazon

Présentation de l'auteur :

En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite sœur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire. Gabriel voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l’envahit, l’imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français…
« J’ai écrit ce roman pour faire surgir un monde oublié, pour dire nos instants joyeux, discrets comme des filles de bonnes familles: le parfum de citronnelle dans les rues, les promenades le soir le long des bougainvilliers, les siestes l’après-midi derrière les moustiquaires trouées, les conversations futiles, assis sur un casier de bières, les termites les jours d’orages... J’ai écrit ce roman pour crier à l’univers que nous avons existé, avec nos vies simples, notre train-train, notre ennui, que nous avions des bonheurs qui ne cherchaient qu’à le rester avant d'être expédiés aux quatre coins du monde et de devenir une bande d’exilés, de réfugiés, d’immigrés, de migrants. »
Avec un rare sens du romanesque, Gaël Faye évoque les tourments et les interrogations d’un enfant pris dans une Histoire qui le fait grandir plus vite que prévu. Nourri d’un drame que l’auteur connaît bien, un premier roman d’une ampleur exceptionnelle, parcouru d’ombres et de lumière, de tragique et d’humour, de personnages qui tentent de survivre à la tragédie.

J’ai eu une enfance particulièrement désastreuse, aussi, lorsque j’avais l’âge de Gaby dans « Petit pays », étant déjà fanatique de lecture, je dévorais tout particulièrement les livres parlant de l’enfance des autres.

La référence absolue pour moi de l’enfance heureuse a toujours été « la Gloire de mon Père » de Marcel Pagnol et à plus d’un titre « Petit Pays » me fait penser à cette œuvre pas seulement parce qu’il s’agit d’un récit d’enfance mais, surtout, à cause de la douceur, de l’émotion et de l’amour des personnages que l’ont sent dans l’écriture de Gael Faye.

Pour autant, hélas, l’histoire de « Petit Pays » n’est pas aussi joyeuse que l’était celle de Pagnol, et pour cause, derrière les anecdotes amusantes et émouvantes sur son enfance se profilent rapidement les drames et souffrances connues par ce jeune enfant et son entourage malmenés par la pauvreté, la guerre, le racisme et l’exil.

Pourtant malgré tout ça Gaby tente de toutes ses forces de garder sa pureté ce qui rend les évènements d’autant plus déchirants qu’ils sont écrits du point de vue d’un enfant de dix ans.

Bien que Gaël Faye essaie par tous les moyens dans son écriture de ne stigmatiser réellement personne et de garder la distance qui fait l’élégance de ce roman, malgré le sujet grave, c’est justement cette distance qui a fait que moi, occidentale, me suis sentie particulièrement coupable, par procuration, des évènements et des comportements de mes contemporains pendant cette période.

Pour résumer, « Petit pays » est un livre à lire. Voire même, comme Pagnol, à faire lire aux écoliers chanceux qui vivent dans notre pays et mérite, largement son prix FNAC.

Je mets sans hésiter une étoile pour l’écriture, une étoile pour les personnages, une étoile pour l’histoire et une étoile pour la recommandation.

Par contre je ne mettrais pas d’étoile pour la couverture que je trouve totalement sans rapport avec le roman. Il aurait mérité largement mieux comme présentation.